Accueil Production de vin et exportations

drapeau Suisse Suisse : Production de vin et exportations

Caractéristiques du vignoble | Production | Exportations

 

Caractéristiques du vignoble

 

Le vignoble suisse s'élevait à 15.000 hectares en 2020 (OFAG, 2021), stable sur l'année précédente et 0,20% de la superficie du vignoble mondial total telle que calculée par l'Organisation Internationale de la Vigne et du vin (OIV) en 2021. La superficie viticole du pays est stable depuis 1995. Le vin rouge représente environ 51% des surfaces cultivées, et le vin blanc 49%.

Les principales régions viticoles sont situées en Suisse romande. Elles représentent près de 75% de la surface plantée. La Suisse allemande abrite environ 18% du vignoble suisse et la Suisse italienne les 7% restants. Avec 4.804 ha le Valais demeure le plus grand canton viticole du pays, suivi des cantons de Vaud (3.3775 ha), la Suisse Alémanique (2656 ha), Genève (1.410 ha) et Tessin (1.122 ha).

La Suisse compte une grande variété de cépages (on en dénombre plus de 200, 132 cépages rouges et 85 cépages blancs) dont les plus répandus pour le vin blanc sont le Chasselas (appelé Fendant en Valais), le Müller-Thurgau (appelé localement Riesling X Sylvaner) et le Sylvaner (connu en Valais sous le nom de Johannisberg). Les principaux cépages rouges sont le Pinot Noir. Le Gamay, plus tardif, qui prédomine à Genève et en Valais. Le Merlot a fait du Tessin sa terre d’élection. La Syrah, en tant que vignoble de type rhodanien, a spécifiquement une grande réussite dans le Valais. La Suisse possède également une foisonnante diversité de cépages autochtones.

On dénombre en 2020 près de 9.000 exploitations viticoles commerciales en Suisse.

 
Evolution des superficies du vignoble 201820192020
Superficie (1000 ha) 15,014,915,0
Part de la superficie du vignoble national dans la superficie du vignoble mondial (%) 0,20,20,2

Source : Eurostat, OIV Statistical Report 2021 ; OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Production

 

La vendange 2017, qui s'était établie en Suisse à un minimum jamais atteint depuis 40 ans en raison de conditions climatiques exceptionnelles avec gelées nocturnes au mois d'avril et grêle au mois d'août, avait atteint une production de 79 millions de litres seulement. La production a progressé de nouveau en 2018 pour atteindre 110 millions de litres (+39,2%), avant de ralentir en 2019 avec 100 millions de litre. En 2020 ce recul s'est confirmé 83,4 millions de litres soit 0,32% de la production mondiale telle que calculée en 2021 par l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.

La Suisse n'est pas autosuffisante : la production ne représentait en effet que 30,1% de la consommation nationale en 2020 (260 millions de litres). En conséquence, une grande partie du vin consommé dans le pays est importée au point que le pays se soit placé en 2020 comme le 14ème importateur au monde avec plus de 177,20 millions de litres pour 1,21 milliard EUR importés (9ème mondial en valeur).

Depuis 2003, la Suisse produit plus de vin rouge que de vin blanc, alors que dans les années 1980 le vin blanc représentait plus de 60% de la production. En 2020, la Suisse aura produit un peu plus de vins rouges que de vins blancs, soit 51% de rouge pour 49% de blanc, le tout à plus de 95% en AOC, alors qu’en surface la part du blanc est de 43% et celle des rouges de 57% (Thomasvino, 2019). La Suisse romande est la région vinicole majeure du pays, aussi bien sur la production de vins rouge (49%) que de vins blancs (51%). Les quatre cépages les plus cultivés sont le Pinot Noir, le Chasselas (indigène), le Gamay et le Merlot, ils représentent 70% des cultures (Swiss Wine, 2021).

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter ce portail vers quelques producteurs suisses : Swiss Wine.

 
Evolution de la production de vin 201820192020
Production de vin (milliers d'hectolitres) 1.100,01.000,0834,0
Part de la production nationale de vin dans la production mondiale de vin (en %) 0,40,40,3

Source : OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Exportations

 

En 2020, le pays a exporté 1,34 millions de litres de vin pour une valeur totale de 98,72 millions USD. Les exportations ont augmenté de 8,1% en volume mais diminué 25 de % en valeur par rapport à 2018, signe que les vins exportés ont été de moins bonne qualité et se sont vendus moins cher sur le marché, l'augmentation des exportations en volume s'étant traduite par une forte diminution de celles en valeur.

Entre 2018 et 2020, les exportations de vins embouteillés ont diminué de 6,6% en volume et de 24,4% en valeur, les exportations de vins en vrac ont diminué de 58,5% en valeur et les exportations de vins effervescents ont diminué de 15,4% en volume et de plus de 26,5% en valeur.

La majorité des vins exportés en valeur en 2020 (73,9% de la valeur) étaient des vins tranquilles embouteillés. Les vins effervescents représentaient 8,2% de la valeur des exportations et les vins en vrac pour 14,2%.

 

Evolution des exportations de vin

  2018 2019 2020

Total
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
131,60
1,24

 
114,04

 
98,77
1,34

Vins tranquilles embouteillés
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
110,09
1,06

 
92,98

 
83,28
0,99

Vins tranquilles en vrac
• Valeur (millions USD)

 
2,12

 
0,46

 
0,88
0,19

Vins effervescents
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
18,22
0,13

 
18,52
0,13

 
13,39
0,11

Source : Comtrade

 

Retour vers le haut

Selon les dernières données disponibles de COMTRADE, les principaux clients du pays étaient : le Royaume-Uni, Hong-Kong, la France et l’Allemagne. Le Royaume-Uni représentait à lui seul 37,2% de la valeur des exportations de vin et restait la premiere destination pour les vin suisse en volume avec 0,54 millions de litres. Hong-Kong était le second client du pays en valeur (17,2% des parts de marché) et la France la seconde en volume avec 0,40 millions de litres.

Le pays a vendu des vins de moins bonne qualité à destination de la France, se négociant moins cher sur le marché puisque la part de marché de ce pays sur la valeur des exportations (12,3%) était inférieure à celle sur le volume (16,1%).

A l'inverse, le pays a vendu des vins de meilleure qualité à destination de Hong-Kong et du Royaume Uni, se négociant plus cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (17,2% et 37,2% respectivement) dépassaient celles sur le volume (8,9% et 14,5% respectivement).

 

Les principaux clients en valeur

  Valeur (millions USD) Part des exportations (%)
Royaume Uni 38,54 39,04
Hong Kong 14,63 14,82
France 13,24 13,41
Allemagne 5,10 5,17
Japon 4,52 4,58
Autres 22,69 22,98
Total 98,72 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

 

Les principaux clients en volume

  Volume (millions litres) Part des exportations (%)
Allemagne 0,49 36,57
France 0,16 11,94
Royaume Uni 0,14 10,45
Italie 0,12 8,96
Etats-Unis 0,05 3,73
Autres 0,38 28,35
Total 1,34 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022