drapeau Soudan du sud Soudan du sud : Investir

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE au Soudan du Sud sont passées de -232 millions d'USD en 2019 à 18 millions d'USD en 2020, malgré la crise économique et sanitaire mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Les stocks d'IDE dans le pays ne sont pas mentionnés dans le rapport de la CNUCED. Le pays a reçu plus de 4 milliards de USD d'aide étrangère depuis 2005, principalement du Royaume-Uni, des États-Unis, de la Norvège et des Pays-Bas. Les IDE ont été orientés vers le bois, les mines, le pétrole, la finance et le café. L'Inde et la Chine sont parmi les investisseurs les plus importants au Soudan du Sud. L'Ouganda et le Kenya sont également présents dans le secteur bancaire. Malgré l'accord de paix, les investissements n'ont jusqu'à présent pas répondu aux attentes en matière de croissance des IDE.

La guerre civile a entravé les investissements. Les principaux facteurs entravant les flux d'IDE sont les menaces extérieures à la paix, à la sécurité et à la stabilité; la faiblesse des capacités institutionnelles et humaines, la forte dépendance vis-à-vis du secteur pétrolier et les infrastructures vétustes (BAD). Le Soudan du Sud souffre d'un climat des affaires très défavorable. Le pays se classe 179e sur 180 pays dans l'Indice de perception de la corruption 2020 de Transparency International. Le pays se classe également au 185e rang sur 190 économies dans le classement Doing Business 2020 publié par la Banque mondiale, et est l'un des pays les moins bien classés pour le commerce transfrontalier, un problème majeur pour les investisseurs dans un pays pauvre et enclavé.
La création d'institutions, telles que le Ministère de l'investissement et des services d'investissement, ainsi que la mise en place de régimes fiscaux attractifs ont été parmi les premières mesures prises par le gouvernement pour promouvoir les investissements étrangers. Ce dernier a également créé le Southern Sudan Business Forum (SSBF) pour faciliter le dialogue entre les secteurs public et privé. En théorie, les investisseurs étrangers pourraient contrôler une entreprise dans tous les secteurs, mais les autorités se sont réservées le droit de réglementer un investissement dans chaque secteur. Le pays est riche en ressources naturelles (pétrole, fer, diamant, cuivre, nickel, marbre et or) et possède des sites hydroélectriques potentiels. Un accord de paix a été signé en septembre 2018, dans l'espoir de ramener une paix durable. La compagnie pétrolière russe Zarubezhneft a signé un protocole d’accord avec le ministère du pétrole du Soudan du Sud et des pourparlers sont en cours avec le troisième producteur de pétrole russe, Gazprom Neft et Rosneft. La China National Petroleum Corporation, la Oil and Natural Gas Corporation basée en Inde et Petronas, basée en Malaisie, opéreront dans les champs pétrolifères nouvellement rouverts de l'État d'Unity. La société nigériane d'énergie et d'infrastructure Sahara Group a également récemment signé un protocole d'accord avec le gouvernement du Soudan du Sud. Nespresso (Nestlé) investit dans les plantations déchirées par la guerre au Soudan du Sud depuis 2014, le café étant devenu la première exportation non pétrolière depuis plusieurs décennies.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Soudan du sud Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 2,0 5,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 1,0 3,5 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 5,5 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 60-23218
Nombre d'investissements greenfield* 0,00,00,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 000

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur les ventes
18% (taux normal).
Impôt sur les sociétés
Taux progressifs en fonction de la taille de l'entreprise
Les retenues à la source
Dividendes : 10%, Intérêts : 10%, Redevances : 10%.
Les accords bilatéraux
Le Soudan du sud et la France ne sont pas liés par une convention de non - double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur
17%
Les autres ressources utiles
Ministère des finances et du budget
site de Doing Business
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur le revenu des personnes physiques Taux progressifs de 0% à 15%
De 0 à 2 000 SSP 0%
De 2 001 à 5 000 SSP 5%
De 5 001 à 10 000 SSP 10%
de 10 001 à 15 000 SSP 15%
Au dessu de 15 000 SSP 20%
 
 

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les ressources utiles
Autorité pour les investissements au Soudan du sud (en anglais)
Opportunités d'investissement au Soudan du sud (en anglais)
Portail commercial de l'Afrique
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Soudan du sud Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 12,00 7,51
Temps (jours) 13,00 21,30

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022