Accueil Présentation du marché du vin

Ceci est une version de DEMO du service Présentation du marché du vin.

Identifiez-vous ou créez un profil gratuitement pour insérer vos propres critères de recherche.

spacer

drapeau Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : Présentation du marché du vin

 

La Nouvelle-Zélande est un pays à la fois producteur et consommateur de vin. 

Avec une population de 4,86 millions d'habitants en 2021, la Nouvelle-Zélande est un marché de petite taille, mais dynamique, solvable et doté d'un véritable engouement pour la culture du vin. En 2020, la consommation totale de vin s'est élevée à 93,98 millions de litres de vin, soit une hausse de 4,9% sur 2019. Cette consommation a représenté 19,5 litres par habitant et par an et 0,4% de la consommation mondiale de vin (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021). La consommation repose essentiellement sur une importante production nationale, qui s'est élevée à plus de 330 millions de litres en 2020, en hausse de plus de 11% sur l'année précédente, et qui aura fait du pays le 14ème producteur mondial depuis 2019. La Nouvelle-Zélande était aussi en 2020 le 7ème exportateur mondial en valeur, stable sur 2019, avec 1,14 milliard EUR (+4,5%), et le 11ème en volume avec 290 millions de litres, soit une hausse de 6% sur 2019 (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021).

En 2020, le pays a importé 47,32 millions de litres de vin pour une valeur totale de 145,46 millions USD (Comtrade, 2021). Les importations ont augmenté de 13,2% en volume et de 1,4% en valeur par rapport à 2018 ce qui révèle que la Nouvelle-Zélande est un marché porteur pour des vins de moyen et haut de gamme, mais concurrencé. Selon les dernières données disponibles de Comtrade, la France est le deuxième fournisseur de vin du pays en volume (avec 7,1% de parts de marché) et en valeur (30,9%), derrière l'Australie qui domine nettement les exportations vers la Nouvelle-Zélande. Le pays a importé 3 millions de litres de vin français pour une valeur de 42,53 millions USD (Comtrade, 2020). Selon les dernières données en date des douanes françaises, entre 2017 et 2019 les importations de vin blanc et de vin rouge français ont diminué de 4,7% en volume mais augmenté de 13% en valeur (Douanes Françaises, 2020).

Il est important de noter que la pandémie de COVID-19 et le ralentissement économique qu’elle provoque depuis le début de l’année 2020 impactent durablement la production ainsi que les flux d’importations et d’exportations du vin au niveau mondial. Cette crise continue de modifier également l’équilibre des circuits de distribution du vin et en particulier le poids du secteur CHR : bien que la consommation de vin sur ce circuit ait été reportée en partie sur le circuit des ventes à emporter (Grande Distribution, cavistes, vente en ligne), des changements sont attendus au-delà de la période de crise dans tous les pays consommateurs de vin. Enfin les modes et les tendances de consommation en seront probablement impactées sur le long terme. Il conviendra donc de rester informé de ce nouveau contexte afin d’adapter sa stratégie d’approche sur ce pays.


Caractéristiques du marché local

Consommation Consommation par couleur Profil de la cible Réseau de distribution Droits d'entrée Production Importations Importations de vin français
940 mhl
19,5 l/hab
0,4%*
45,0%
45,0%
10,0%
82,0%
18,0%
-
0
283,20 NZD/hl
3.300 mhl
1,3%*
351,1%**
473,2 mhl
50,3%**
31,2 mhl
7,1%***

Voir le tableau comparatif mondial


mhl : milliers d'hectolitres l/hab : litres par habitants
: vin rouge : vin blanc : rosé
: spécialiste : consommateur aguerri : nouveau consommateur
: grandes surfaces : hôtels/restaurants : autres circuits Mp : monopole de distribution
: droits de douanes : droits d'accises (vin tranquille)
* : part mondiale ** : en % de la consommation *** : en % des importations

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022