Accueil Contexte politico-économique

drapeau Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Le PIB de la Nouvelle-Zélande est tombé à -2,1 % en 2020 en raison de l'épidémie de COVID-19. Néanmoins, la croissance est revenue à +5,6% en 2021 avant de redescendre à 2,3% en 2022. Elle ne devrait atteindre que 1,9% en 2023 et 2% en 2024 selon les prévisions actualisées du FMI de janvier 2023. Le pays compte beaucoup sur la consommation pour soutenir son PIB, bien que des taux d'intérêt bas, une politique budgétaire et monétaire bienveillante et des augmentations des salaires réels dues à la baisse du chômage, contribuent également à sa croissance économique. Sa proximité avec l'Asie et l'Australie, ainsi que des secteurs agricoles solides renforcent également l'économie. L'environnement entrepreneurial du pays est l'un des plus efficaces et compétitifs au monde.

Selon le FMI, le solde public a clôturé à -5% du PIB en 2021 et -4,8% en 2022 et devrait être ramené à -2,2% puis -1,4% en 2023 et 2024 respectivement. En raison de la pandémie, la dette publique a fortement augmenté, passant de 43,2 % du PIB en 2020 à 50,8 % du PIB en 2021 et 56,6 % en 2022. Elle devrait encore augmenter en 2023 pour atteindre 58,6 % avant d'atteindre 57,9 % en 2024. L'inflation est resté faible en 2021 à 3,9% mais a atteint 6,3% en 2022. Elle devrait redescendre à 3,9% et 2,6% au cours des deux prochaines années selon les dernières Perspectives de l'économie mondiale du FMI (janvier 2023). Les pressions inflationnistes se sont intensifiées au cours de l'année écoulée, la pandémie ayant perturbé à la fois la demande et l'offre, et elles ont atteint leur niveau le plus élevé en 30 ans en février 2022 (New Zealand Treasury, 2022). Les défis économiques comprennent la dépendance à l'égard des investissements étrangers, l'endettement élevé des ménages et des entreprises, la dépendance à la demande chinoise, l'insuffisance de travailleurs qualifiés, la faible R&D et la pénurie de logements. L'économie est également vulnérable aux cours internationaux des produits de base, en particulier les produits laitiers et la viande. Des fonds publics importants ont été alloués à la reconstruction des routes, des voies ferrées et au programme KiwiBuild. En outre, le gouvernement a restreint l'accès aux travailleurs peu qualifiés et aux visas étudiants pour atténuer la demande de logements, ce qui a fait craindre une pénurie de main-d'œuvre et une baisse de la croissance démographique.

En 2023, le défi le plus immédiat du pays reste lié aux impacts économiques, sociaux et de santé publique de la pandémie de COVID-19 ainsi qu'à la reprise après des phénomènes météorologiques violents et aux conséquences de la guerre en Ukraine. Le taux de chômage est passé de 4,2% en 2019 à 4,6% en 2020 mais est descendu à 3,8% en 2021 malgré l'impact économique négatif de la pandémie de COVID-19, et à 3,4% en 2022. Il devrait atteindre 3,9% en 2023 et 4,1% en 2024. Parmi les principaux problèmes sociaux auxquels le gouvernement néo-zélandais est confronté, citons la gestion du vieillissement de la population et l'augmentation des coûts des soins de santé, l'augmentation de l'emploi et des revenus des ménages, la réduction des grossesses chez les adolescentes et de la pauvreté infantile et l'augmentation de l'abordabilité du logement.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 242,02249,42247,54256,36269,46
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,71,11,02,12,2
PIB par habitant (USD) 47.22648.07247.22348.40750.361
Solde des finances publiques (en % du PIB) -4,8-5,4-5,5-3,4-1,6
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 46,446,149,952,352,0
Taux d'inflation (%) n/a4,92,72,52,3
Taux de chômage (% de la population active) 3,33,84,94,54,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -21,87-19,67-16,15-15,22-13,96
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -9,0-7,9-6,5-5,9-5,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

L'économie néo-zélandaise est basée sur l'agriculture et les services tels que le tourisme, le commerce de détail et le commerce de gros. Le secteur agricole est la plus grande industrie du pays, l'élevage pastoral et l'horticulture étant les catégories les plus importantes. L'agriculture représentait 5,7 % du PIB et 6 % de la main-d'œuvre totale en 2022 (Banque mondiale, 2023). Les principaux produits agricoles comprennent les produits laitiers (le pays est le 7e plus grand producteur de lait au monde en 2023), la viande, le bois, les fruits (principalement les pêches, les prunes, les nectarines, les drupes, les cerises, les abricots et les kiwis), les légumes, les fruits de mer, le blé, et l'orge. La Nouvelle-Zélande possède également une industrie viticole florissante et est riche de nombreuses ressources naturelles, notamment du gaz, du pétrole et du charbon. En moyenne, les migrants représentent 15 % de la main-d'œuvre agricole en Nouvelle-Zélande.

L'industrie représentait 20,4 % du PIB et 19 % de la population active en 2022 (Banque mondiale, 2023). Les principales industries comprennent les grumes et les articles en bois, la transformation des aliments, la fabrication, l'exploitation minière, le matériel de transport, la construction, la production d'aluminium et les produits en papier. Les maisons préfabriquées figurent en bonne place dans le programme de logement et de développement urbain de la Nouvelle-Zélande.

Le secteur des services représentait 65,6 % du PIB et employait 75 % de la population en 2022 (Banque mondiale, 2023). Les principaux services comprennent les services financiers, les services immobiliers et le tourisme - qui est l'une des principales sources de devises étrangères. Parmi les autres secteurs importants figurent le commerce de détail et de gros, les restaurants et les hôtels.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 6,1 20,0 73,9
Valeur ajoutée (en % du PIB) 5,7 19,7 66,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -0,5 3,9 5,9

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Dollar néo-zélandais (NZD) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 1,531,591,711,691,76

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
83,9/100
Rang mondial :
2
Rang régional :
2

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
8.04/10
Rang mondial :
12/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2021-2025

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

Le commerce extérieur est un élément essentiel de l'économie néo-zélandaise, qui est l'une des économies les plus ouvertes au monde. Le commerce représentait 49 % du PIB en 2021 (Banque mondiale, 2023). En 2022, les principaux biens d'exportation du pays étaient le lait et les produits laitiers (25,5% de toutes les exportations), la viande (6%), le bois (4,9%), les fruits (3,7%), tandis que les principaux produits importés sont les huiles de pétrole et huiles obtenues à partir de bitume (9,6 %), les voitures et autres véhicules automobiles (7,8 %), les appareils téléphoniques, dont les téléphones portables (2,5%), les véhicules à moteur pour le transport de marchandises (2,5%) et les machines et unités automatiques de traitement de l'information (2,0%).

Les principaux partenaires de la Nouvelle-Zélande sont la Chine (28,2 % de toutes les exportations en 2022), l'Australie (12 %), les États-Unis (10,9 %), le Japon et la Corée du Sud. La Chine était également le principal fournisseur de biens et services du pays (23,2 % de toutes les importations en 2022), avec l'Australie (11,1 %), les États-Unis (9 %) et le Japon (6,2 %). Le pays est membre fondateur de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP). Un partenariat économique régional global (RCEP) - le plus grand accord commercial au monde - a également été signé en 2020, qui comprend 7 des 10 principaux partenaires commerciaux de la Nouvelle-Zélande et 16 pays au total : Australie, Brunei, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Japon, Laos, Malaisie, Myanmar, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Corée du Sud, Thaïlande et Vietnam, et pourraient éventuellement remplacer le CPTPP. De plus, le gouvernement cherche actuellement à conclure des accords commerciaux avec l'UE et le Royaume-Uni.

Les exportations de la Nouvelle-Zélande ont augmenté de 13 % en glissement annuel pour atteindre un niveau record de 6,1 milliards de NZD en décembre 2021, stimulées par les ventes de produits laitiers (Statistics New Zealand, 2022). En 2021, les exportations de marchandises sont passées de 38,91 milliards de USD en 2020 à 44,75 milliards de USD, et les importations sont passées de 37,15 milliards de USD en 2020 à 49,85 milliards de USD. La balance commerciale (y compris les services) est passée d'un territoire positif en 2020 (+2,44 milliards de USD) à un déficit de 8,08 milliards de USD en 2021.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 43.79342.36337.15249.85554.219
Exportations de biens (millions USD) 39.67339.51738.37744.77745.102
Importations de services (millions USD) 14.95815.56811.43013.67016.845
Exportations de services (millions USD) 17.75517.41711.5799.82711.454
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 3,91,0-15,917,3n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 2,8-0,2-17,61,4n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 27,927,122,226,0n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 27,927,321,722,2n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -3.523-2.4371.478-4.133-7.750
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -1631932.054-8.061-13.865
Commerce extérieur (en % du PIB) 55,854,444,048,2n/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Chine 28,0%
Australie 12,1%
Etats-Unis 10,8%
Japon 5,8%
Corée du sud 3,7%
Voir plus de pays 39,6%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Chine 23,1%
Australie 11,1%
Etats-Unis 8,9%
Corée du sud 6,4%
Japon 6,3%
Voir plus de pays 44,3%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

45,6 Mds USD de produits exportés en 2022
Lait et crème de lait, concentrés ou additionnés...Lait et crème de lait, concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants 15,0%
Beurre, y.c. le beurre déshydraté et le ghee, et...Beurre, y.c. le beurre déshydraté et le ghee, et autres matières grasses provenant du lait ainsi que pâtes à tartiner laitières 6,2%
Viandes des animaux des espèces ovine ou caprine,...Viandes des animaux des espèces ovine ou caprine, fraîches, réfrigérées ou congelées 6,0%
Viandes des animaux de l'espèce bovine, congeléesViandes des animaux de l'espèce bovine, congelées 5,9%
Bois bruts, même écorcés, désaubiérés ou équarris ...Bois bruts, même écorcés, désaubiérés ou équarris (à l'excl. des bois simpl. dégrossis ou arrondis pour cannes, parapluies, manches d'outils ou simil., des traverses en bois pour voies ferrées ou simil. ainsi que des bois sciés en planches, poutres, madriers, chevrons, etc.) 4,9%
Voir plus de produits 62,0%
54,9 Mds USD de produits importés en 2022
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 10,0%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 7,8%
Véhicules automobiles pour le transport de...Véhicules automobiles pour le transport de marchandises, y.c. châssis comportant moteur et cabine 2,5%
Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les tél...Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les téléphones pour réseaux cellulaires et pour autres réseaux sans fil; autres appareils pour la transmission ou la réception de la voix, d'images ou d'autres données, y.c. les appareils pour la communication dans un réseau filaire ou sans fil [tel qu'un réseau local ou étendu]; leurs parties (à l'excl. des ceux du n° 8443, 8525, 8527 ou 8528) 2,5%
Machines automatiques de traitement de...Machines automatiques de traitement de l'information et leurs unités; lecteurs magnétiques ou optiques, machines de mise d'informations sur support sous forme codée et machines de traitement de ces informations, n.d.a. 2,0%
Voir plus de produits 75,2%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Reine : Charles III (depuis le 8 septembre 2022)
Gouverneur général : Cindy Kiro (depuis le 21 septembre 2021)
Premier ministre : Jacinda ARDERN (depuis le 25 janvier 2023)
Les prochaines élections
Chambre des députés : le ou avant le 13 janvier 2024
Les principaux partis politiques
La Nouvelle-Zélande a un système multipartite et les principaux partis politiques sont:

- Parti national: centre-droit, conservateur, libéral
- Parti travailliste: centre-gauche, social-démocrate, égalité sociale et droits universels

Les autres parties comprennent:

- Parti vert: gauche, social-démocrate
- New Zealand First: centre, conservateur, nationaliste, populiste
- Parti Maori: centre-gauche, droits des maoris
- ACT: droite, libéral
La nature de l'Etat
Démocratie parlementaire et monarchie constitutionnelle au sein du Commonwealth.
Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État est la Reine d'Angleterre, représentée par un gouverneur général. Le Premier Ministre est le chef du gouvernement, responsable devant le Parlement et nommé par le gouverneur général. Le gouvernement est l'organisme décisionnaire le plus ancien et il est dirigé par le Premier Ministre, qui est aussi, par convention, le leader du Parlement et du parti gouvernant ou de la coalition. Le Premier Ministre détient les pouvoirs exécutifs, qui comprennent la mise en application de la loi et la direction des affaires courantes du pays.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est confié à une Chambre des représentants monocamérale de 120 membres. 71 membres sont directement élus au suffrage universel dans les circonscriptions uninominales. Il s'agit notamment de sept sièges maoris et de 49 sièges proportionnels choisis sur les listes des partis. Tous les membres ont un mandat de trois ans.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
8/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of New Zealand, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Novembre 2023

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux