Accueil La consommation de vin

drapeau Luxembourg Luxembourg : La consommation de vin

Consommation | Habitudes et spécificités de consommation | Principales zones de consommation

 

Consommation

 

La consommation de vin s'est élevée en 2020 à 36,78 millions de litres en comptant les réexportations, soit 58,7 litres par habitant et 0,15% de la consommation mondiale de vin (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021).

Le contexte spécifique du Luxembourg doit être pris en compte. En effet, plus de 200.000 frontaliers belges, allemands et français viennent travailler chaque jour au Luxembourg, ce qui accroît d’autant le nombre de consommateurs du pays. Les Français représentent la moitié des flux quotidiens de transfrontaliers en 2019. Ainsi, les chiffres officiels de la consommation par habitant ne sont pas très significatifs et surestiment largement la consommation des Luxembourgeois.

De même, la consommation annuelle moyenne d’alcool pur par habitant dans le pays était de 11,3 litres en 2017 (OCDE, 2019), soit l'une des plus élevés en Europe. Ce chiffre doit toutefois être relativisé, car il se base sur les chiffres de vente de boissons alcoolisées qui englobe les achats des frontaliers et des touristes. Le marché des boissons alcoolisées reste dominé par la consommation de bière, avec une consommation par habitant de 72 litres en 2019 (Brewers of Europe, 2021).

Le marché luxembourgeois du vin reste peu important en volume car la consommation du pays représente seulement 0,15% de la consommation mondiale de vin. Mais les Luxembourgeois dépensent plus en moyenne pour l'achat de vin chaque année que la plupart des autres pays d'Europe.

 
Evolution de la consommation 201820192020
Consommation totale de vin (milliers d'hectolitres) 413,5410,0367,8
Consommation de vin par habitant (en litres) 70,066,658,7
Part de la consommation de vin dans la consommation mondiale (en %) 0,20,20,2

Source : Business France 2021, OIV Statistical Report 2021 ; OIV Statistical Report 2021, Worldometers 2021

Retour vers le haut

 

Habitudes et spécificités de consommation

 
Le profil du consommateur
En 2021, les Luxembourgeois continuent de bénéficier du PIB par habitant le plus élevé du monde en parité de pouvoir d'achat (PPA), ce qui leur permet d’accéder à des vins de grandes qualité. Le nombre de boutiques spécialisées bien achalandées en grands crus est particulièrement élevé. De nombreux Luxembourgeois sont gourmets et fins connaisseurs. Pour répondre à cette exigence, les importateurs proposent une large gamme de produits et des origines variées. Par ailleurs, les résidents luxembourgeois n’ont pas les mêmes habitudes de consommation selon leur région de résidence, et sont influencés par les modes de consommation des pays voisins : français dans la région Sud, allemands à l’Est du pays, et belges au Nord. Les clés d'accès de ce marché sont donc les mêmes au niveaux des goûts, que celles de ses voisins. Il faut noter également que l'acheteur type de vin au Luxembourg peut être un transfrontalier ou un touriste. Le marché est donc extrêmement mature, international et au fait des dernières tendances.

Lien utile : Wengler (club œnologique)

Le moment et le lieu de consommation
Au Sud du pays, marqué par l’influence française, le vin se boit principalement pendant les repas. Au Nord et à l’Est, la consommation hors des repas, pour l'apéritif par exemple, est prépondérante comme en Allemagne. Le vin est associé aux occasions festives mais d'une manière générale, la consommation quotidienne est élevée. On dénombre des dizaines de bars à vins dans le pays qui rencontrent un grand succès.

La pandémie de COVID 19 et les mesures qui ont été prises par les États pour y faire face et limiter les déplacements ont eu un impact sur les modes et les lieux de consommation d’alcool, passant des bars et restaurants au domicile (OCDE, 2021). L’acte d’achat lui-même ainsi que les volumes consommés ont également évolué. L’augmentation des actes de consommation à domicile impliquant un recul de ceux hors domiciles est global. Il est une caractéristique de ce pays.

Les préférences du consommateur
De nature plutôt conservatrice et traditionnel dans ses choix, le consommateur luxembourgeois préfère les vins rouges (comme en 2019, 57% de part de marché en 2020). Toutefois, la consommation des vins blancs est assez conséquente puisqu’elle représentait environ 32% de la consommation totale de vin en volume en 2020, les vins rosés représentant environ 11%.

Les goûts du consommateur luxembourgeois sont très classiques, ce qui explique la domination des vins européens sur le marché. Il aime les vins secs, avec du corps, une saveur de bois et par conséquent avec un volume proche des 13º.

Les critères de sélection du consommateur
Le prix n'est pas un critère essentiel de choix pour le consommateur luxembourgeois, du fait de ses hauts revenus. C'est la qualité du vin qui est fondamentale, ainsi que sa provenance. Les vins français restent la référence sur le marché, en termes de qualité et de prestige. Ils ont capté plus de la moitié des parts de marché en valeur en 2020 (Comtrade, 2021). Le consommateur reste conservateur dans ses critères de sélection et peu de vins du nouveau monde rencontrent encore un véritable succès, contrairement aux d'autres pays voisins.

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux