Accueil Présentation du marché du vin

Ceci est une version de DEMO du service Présentation du marché du vin.

Identifiez-vous ou créez un profil gratuitement pour insérer vos propres critères de recherche.

spacer

drapeau Lituanie Lituanie : Présentation du marché du vin

 

Du fait de sa position géographique, de son climat et de sa culture, la lituanie est essentiellement productrice de bières, de mousseux et de spiritueux. Cependant, avec une population de 2,68 millions d'habitants en 2021, le marché des vins et spiritueux en Lituanie est considéré comme présentant à moyen terme un potentiel de croissance parmi les plus élevés d'Europe. La consommation de vin aura été en progression sur les 15 dernières années en lien avec l'augmentation des revenus des ménages, l'apparition d'une culture du vin et l'accroissement des connaissances de la clientèle du pays pour ce produit. En 2020, la consommation totale de vin s'est élevée à 37 millions de litres, enhausse de 8,1% sur l'année 2019 (Statistics Lithuania, 2021). Il s'agit donc d'une consommation totale (vins tranquilles et vins effervescents) par habitant de 13,6 litres. Cette consommation reste globalement faible, ne représentant que 0,16% de la consommation mondiale de vin telle que calculée en 2021 par l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV). Elle est limitée par un niveau de prix et de taxation élevé (Euromonitor International, 2020).

La production de vin tranquille, très modeste, s'est élevée à 68,7 millions de litres en 2020, en hausse de 48,4% sur la production de l'année 2019 (Statistics Lithuania, 2021). Le pays aura produit la même année 47,3 millions de litres de vins effervescents.

L’entrée de la Lituanie dans l’Union Européenne en mai 2004 a permis de supprimer les droits de douane et, par conséquent, de réduire d’un tiers le prix du vin importé en provenance de l’UE, ce qui a stimulé davantage la consommation de vin. Les connaissances et le goût des consommateurs sont en évolution et ont des conséquences bénéfiques pour les exportateurs vers ce pays.

Malgré la concurrence d’une production locale relativement compétitive en Lituanie, les vins et spiritueux étrangers attirent une clientèle toujours plus importante, à la recherche de boissons alcoolisées de meilleure qualité. Les importations de boissons alcoolisées n’ont ainsi cessé de croître au cours des dernières années. La Lituanie est le premier pays de l'Union européenne en termes de consommation d'alcool, avec 11,4 litres d'équivalent d'alcool pur consommés en 2019 contre 14,5 litres en 2011 (Statistics Lithuania, 2021).

Le pays a importé plus de 94,46 millions de litres de vin en 2020 pour une valeur totale de 270,82 millions USD (Comtrade, 2020). Selon les dernières données disponibles de Comtrade, la France est le premier fournisseur de vin du pays en valeur et le troisième en volume (derrière l'Italie et l'Espagne), avec respectivement 29,6% et 22% de parts de marché. Le pays a importé au total 20,20 millions de litres de vin français pour une valeur de 71,32 millions USD (Comtrade, 2020). Selon les dernières données en date des douanes françaises, entre 2017 et 2019 les importations de vin blanc et de vin rouge français ont diminué de plus de 42,2% en volume et de 25% en valeur (Douanes Françaises, 2020). Bénéficiant d’une forte notoriété et d’une bonne image, les vins français jouissent d’un réel succès et sont appréciés par la clientèle lituanienne. Cependant, la forte concurrence étrangère aura exercé une forte pression à la baisse sur les ventes de vins français.

Le marché lituanien du vin reste modeste et très encadré au niveau législatif et l'âge légal de la consommation d'alcool a été repoussée à 20 ans le 1er janvier 2018. L'augmentation de la taxe d'accise en 2017 a eu une incidence particulièrement négative sur les ventes de vin. Le droit d'accise ayant augmenté de 112% et le prix unitaire moyen de 13% les ventes ont diminué. Toutefois l'élévation du niveau de vie des classes moyennes ainsi que la progression de la culture du vin dans ce pays sont des signes positifs pour l'avenir (Euromonitor International, 2020).

Il est important de noter que la pandémie de COVID-19 et le ralentissement économique qu’elle provoque depuis le début de l’année 2020 impactent durablement la production ainsi que les flux d’importations et d’exportations du vin au niveau mondial. Cette crise continue de modifier également l’équilibre des circuits de distribution du vin et en particulier le poids du secteur CHR : bien que la consommation de vin sur ce circuit ait été reportée en partie sur le circuit des ventes à emporter (Grande Distribution, cavistes, vente en ligne), des changements sont attendus au-delà de la période de crise dans tous les pays consommateurs de vin. Enfin les modes et les tendances de consommation en seront probablement impactées sur le long terme. Il conviendra donc de rester informé de ce nouveau contexte afin d’adapter sa stratégie d’approche sur ce pays.


Caractéristiques du marché local

Consommation Consommation par couleur Profil de la cible Réseau de distribution Droits d'entrée Production Importations Importations de vin français
370 mhl
13,6 l/hab
0,2%*
62,0%
31,0%
7,0%
70,0%
30,0%
-
0
72,12 €/hl
69 mhl
-
18,6%**
944,9 mhl
255,3%**
198,1 mhl
22,0%***

Voir le tableau comparatif mondial


mhl : milliers d'hectolitres l/hab : litres par habitants
: vin rouge : vin blanc : rosé
: spécialiste : consommateur aguerri : nouveau consommateur
: grandes surfaces : hôtels/restaurants : autres circuits Mp : monopole de distribution
: droits de douanes : droits d'accises (vin tranquille)
* : part mondiale ** : en % de la consommation *** : en % des importations

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022