Accueil Contexte politico-économique

drapeau Lituanie Lituanie : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Membre de l'UE depuis 2004, la Lituanie a connu une croissance significative associée à une modernisation rapide de son économie, devenant membre de l'OCDE en 2018. Le pays a connu la reprise la plus rapide d'Europe après la crise financière de 2009, en partie grâce à un système bancaire performant et à un secteur industriel diversifié ; et il a été l'un des pays les plus performants pendant la pandémie de COVID-19. Après une croissance de 1,9 % en 2022, le PIB réel devrait se contracter de 0,3 % en 2023 selon la Commission européenne. Malgré des investissements notables et un ralentissement rapide de l'inflation, la reprise économique a été retardée par la faiblesse de la consommation privée et des exportations, ainsi que par le resserrement des conditions de financement. Plus précisément, les exportations de biens, notamment dans les secteurs de la chimie, du plastique, du bois et de l'ameublement, ont continué à souffrir de l'atonie de la demande mondiale, bien que les exportations de services aient montré des signes d'amélioration. La croissance économique devrait rebondir à 2,1 % en 2024 et s'accélérer encore pour atteindre 3 % en 2025 (Commission européenne), sous l'effet de l'absorption des fonds de l'UE.  Récemment, la Commission européenne et le Conseil ont approuvé le plan révisé de la Lituanie au titre du mécanisme de redressement et de résilience (RRF), qui comprend une nouvelle composante de prêt de 1,55 milliard d'euros et des fonds supplémentaires pour les investissements dans les énergies renouvelables. Le plan révisé s'élève désormais à 3,85 milliards d'euros, soit l'équivalent de 5,2 % du PIB, ce qui représente presque le double du plan RRF initial.

Les indicateurs macroéconomiques sont généralement positifs, le pays ayant enregistré des excédents budgétaires avant la pandémie. Néanmoins, le budget est devenu négatif depuis lors : en 2023, il était déficitaire de 1,7 % du PIB (FMI) et Fitch prévoit un nouveau creusement du déficit public à 2,5 % du PIB en 2024 en raison de l'impact fiscal des mesures permanentes visant à sauvegarder les revenus réels. Le projet de budget 2024 prévoit une augmentation des salaires du secteur public, des prestations sociales et un relèvement du seuil des revenus non imposables. La dette des administrations publiques est tombée à 36,1 % du PIB à la fin de 2023 (contre 38,1 % un an plus tôt, FMI). Toutefois, une nouvelle détérioration budgétaire devrait entraîner une augmentation des niveaux d'endettement à 38,5 % du PIB d'ici la fin de 2024 et à 41,3 % d'ici la fin de 2025 selon Fitch Ratings (le FMI a des perspectives plus positives, avec une contraction de la dette à 33 % d'ici 2025). Après un pic de 18,9 % en 2022, l'inflation basée sur l'IPCH est retombée à 9,3 % en 2023. Cette modération est due à la croissance négative des prix de l'énergie au cours du second semestre 2023, ainsi qu'à une décélération continue des prix des denrées alimentaires et des produits manufacturés. L'inflation devrait rester légèrement supérieure à l'objectif de 2 %, à 3,9 % cette année et à 3 % en 2025 (FMI).

Le marché du travail a fait preuve de résilience en 2023, avec une tendance à la baisse du chômage et une augmentation des chiffres de l'emploi, attribuée à un nombre croissant de travailleurs indépendants et de personnes fuyant le conflit en Ukraine. La croissance des salaires est restée robuste, propulsée par les augmentations du salaire minimum, les salaires du secteur public et les conditions toujours tendues du marché du travail. La croissance des salaires devrait rester significative en 2024 en raison de l'étroitesse du marché du travail et des augmentations attendues du salaire minimum.  (Commission européenne). La Banque mondiale a estimé le PIB par habitant (PPA) du pays à 48 397 USD en 2022 (10,7 % de moins que la moyenne de l'UE) ; cependant, selon les derniers chiffres publiés par Statistics Lithuania, environ 24,5 % de la population est exposée au risque de pauvreté.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 70,3979,4386,0091,8897,25
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 1,9-0,22,72,62,5
PIB par habitant (USD) 24.98928.48231.11933.54835.827
Solde des finances publiques (en % du PIB) -1,3-1,7-1,3-1,1-1,1
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 38,136,134,433,031,8
Taux d'inflation (%) n/a9,33,93,02,8
Taux de chômage (% de la population active) 5,96,56,36,16,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -3,580,030,811,111,57
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -5,10,00,91,21,6

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

L'agriculture contribue à hauteur de 4 % au PIB et emploie 5 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principaux produits agricoles de la Lituanie sont le blé, le bois, l'orge, les pommes de terre, les betteraves à sucre, le vin et la viande (bœuf, mouton et porc). Les terres arables et les cultures permanentes couvrent 2 millions d'hectares, soit plus d'un tiers du territoire national. Selon les derniers chiffres de l'office national des statistiques, en 2022, la production agricole a atteint 4,6 milliards d'euros, soit une augmentation de 4,8 % par rapport à 2021. La production végétale a bondi de 6,4 %, tirée par une augmentation notable des légumineuses (39,1 %) et des céréales (5,3 %). La production animale a également augmenté de 1,7 % par rapport à l'année précédente.

Le secteur industriel représente 25,7 % du PIB et emploie environ 26 % de la population active. Les sous-secteurs sont l'électronique, les produits chimiques, les machines-outils, la métallurgie, les matériaux de construction, les appareils ménagers, l'agroalimentaire, l'industrie légère (y compris le textile), l'habillement et l'ameublement. Le pays développe également des raffineries de pétrole et des chantiers navals. La Banque mondiale estime que le secteur manufacturier contribue à lui seul à 16 % du PIB du pays. En 2022, les ventes de la production industrielle se sont élevées à 38,4 milliards d'euros à prix courants. Par rapport à 2021, la production industrielle à prix constants a augmenté de 9,5 %, les industries extractives et l'industrie manufacturière progressant de 7,9 %. Les ventes aux marchés non lituaniens ont constitué 62,5 % de la production totale vendue (données Portail officiel des statistiques).

Enfin, le secteur des services contribue à hauteur de 61,2 % au PIB et emploie plus des deux tiers de la population active (69 %). Les secteurs des technologies de l'information et des communications sont les plus importants contributeurs au PIB. Ces dernières années, le tourisme a été l'un des secteurs les plus dynamiques de l'économie du pays. Le secteur bancaire lituanien se compose de 18 banques, dont douze détiennent une licence bancaire ou une licence bancaire spécialisée, et six banques opèrent en tant que succursales de banques étrangères (Fédération bancaire européenne). Les données de l'office national des statistiques montrent qu'en 2022, le chiffre d'affaires (hors TVA) des entreprises de transport et d'entreposage s'est élevé à 18,4 milliards d'euros à prix courants, soit une augmentation de 23,3 % par rapport à 2021. La croissance la plus importante concerne le transport aérien (93,7 %) et le transport terrestre et par conduites (24,5 %). Les entreprises d'hébergement ont vu leur chiffre d'affaires augmenter considérablement, atteignant 322,9 millions d'euros en 2022, soit une hausse de 68 % par rapport à l'année précédente. Les entreprises de services ont réalisé un chiffre d'affaires de 18,9 milliards d'euros en 2022, soit une augmentation de 18,3 % par rapport à 2021.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 5,3 26,3 68,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 4,0 27,2 59,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 0,1 4,8 0,6

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 1,001,001,001,001,00

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
76,9/100
Rang mondial :
15
Rang régional :
8

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.94/10
Rang mondial :
31/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

La Lituanie est une économie très ouverte, le commerce extérieur représentant 176% du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon Statistics Lithuania, en 2022, la majorité des exportations étaient constituées de produits minéraux (16,9%), d'industries chimiques et connexes (12,3%), et de machines et d'appareils mécaniques, d'équipements électriques (11,5%). En revanche, les importations étaient principalement constituées de produits minéraux (28,5 %), de machines et d'appareils mécaniques, d'équipements électriques (14,8 %) et de produits des industries chimiques et connexes (11,3 %).

En 2022, les importations provenaient principalement de Pologne (11,7%), d'Allemagne (11,6%) et de Lettonie (7,9%), tandis que les principaux partenaires à l'exportation étaient l'Allemagne (9,7%), la Pologne (9%), la Lettonie (8,7%), les États-Unis (7,8%) et les Pays-Bas (7,5%). La majorité des marchandises ont été exportées vers les États membres de l'UE, représentant 62,2% des exportations totales de la Lituanie. De même, la plus grande partie des importations provient également des États membres de l'UE, constituant 63,3% du total des importations en Lituanie (données Statistics Lithuania).

La balance commerciale du pays est historiquement déficitaire, ce qui s'explique en grande partie par les importations d'énergie et, en particulier, par la grande quantité de gaz que la Lituanie importe de Russie. En 2021, la Lituanie a exporté des marchandises pour une valeur de 46,3 milliards de dollars, les importations s'élevant à 54,9 milliards de dollars. Par rapport à l'année précédente, les exportations ont augmenté de 13,8 % et les importations de 22,2 % (données OMC). Toutefois, la balance des services est généralement positive : en 2022, les exportations se sont élevées à 18,3 milliards d'euros (+14,1 %), tandis que les importations ont augmenté plus rapidement, pour atteindre 12 milliards d'euros (+24,5 % en glissement annuel - OMC). La balance commerciale globale des biens et services du pays est estimée négative à hauteur de 2 % du PIB en 2022 (Banque mondiale). Entre janvier et octobre de cette année, la valeur des exportations de la Lituanie a diminué de 9,6% pour atteindre 33,16 milliards d'euros, tandis que les importations ont chuté de 13,8% pour atteindre 37,49 milliards d'euros, selon les statistiques de la Lituanie.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 36.50235.75933.32944.48854.938
Exportations de biens (millions USD) 33.33733.15132.80540.70646.340
Importations de services (millions USD) 7.0927.7406.7239.62411.982
Exportations de services (millions USD) 11.43013.28212.47416.05118.319
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 6,06,0-4,519,912,3
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 6,810,10,417,011,9
Importations de biens et services (en % du PIB) 73,472,063,976,089,5
Exportations des biens et services (en % du PIB) 75,277,373,280,587,6
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -3.367-2.634-451-3.414-7.688
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 9592.9045.3073.020-1.384
Commerce extérieur (en % du PIB) 148,6149,3137,0156,5177,1

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Lettonie 12,8%
Pologne 9,1%
Allemagne 7,9%
Estonie 5,7%
Pays-Bas 5,4%
Voir plus de pays 59,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Pologne 11,7%
Allemagne 11,6%
Lettonie 7,9%
Etats-Unis 7,5%
Suede 5,2%
Voir plus de pays 56,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

46,5 Mds USD de produits exportés en 2022
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 11,6%
Meubles (autres que sièges et mobilier pour la m...Meubles (autres que sièges et mobilier pour la médecine, l'art dentaire et vétérinaire, la chirurgie) et leurs parties, n.d.a. 4,7%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 3,1%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 2,4%
Froment [blé] et méteilFroment [blé] et méteil 2,2%
Voir plus de produits 76,0%
55,1 Mds USD de produits importés en 2022
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 11,1%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 9,5%
énergie électriqueénergie électrique 4,6%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 3,5%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 2,1%
Voir plus de produits 69,2%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

17,4 Mds USD de services exportés en 2022
57,60%
15,67%
10,59%
6,83%
4,72%
3,54%
0,58%
0,40%
0,05%
0,01%
11,8 Mds USD de services importés en 2022
51,88%
20,19%
10,22%
7,20%
4,33%
3,11%
1,08%
0,78%
0,71%
0,50%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère de l'Economie
Ministère des Finances
L'office de statistique
Département des statistiques
La banque centrale
Banque Centrale de Lituanie
Les places boursières
Nordic Exchange
Les moteurs de recherche
Google
Lithuania on line
Les portails économiques
Baltic Times
Delfi

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président : Gitanas Nausėda (depuis le 12 juillet 2019)
Premier ministre : Ingrida SIMONYTE (depuis le 24 novembre 2020)
Les prochaines élections
Présidentielle : 12 mai 2024
Parlementaire : octobre 2024
Les principaux partis politiques
La Lituanie possède un système multipartite dans lequel un parti unique n'a généralement aucune chance d'accéder seul au pouvoir. Les partis travaillent souvent ensemble pour former des gouvernements de coalition. Les principaux partis représentés au parlement sont les suivants

- Union nationale - Démocratie chrétienne lituanienne (TS-LKD) : centre-droit, nationaliste
- Union des agriculteurs et des verts (LPGU) : centriste et agraire
- Parti social-démocrate lituanien (LSDP) : centre-gauche, progressiste, le plus ancien parti
- Union des démocrates "Pour la Lituanie" (DSVL) : centre-gauche sur la politique économique et centre-droit sur les questions socioculturelles
- Mouvement libéral de la République de Lituanie (LRLS) : centre-droit
- Parti de la liberté (TT) : centre, libéralisme
- Parti travailliste (DP) : centre, promeut le libéralisme social
- Parti vert lituanien (LŽP) : politique verte
- Parti des régions de Lituanie (LRP) : gauche
- Parti du centre lituanien (LCP) : centre, nationaliste
- Action électorale des sondages en Lituanie: conservatisme, intérêts des minorités polonaises
- Liste lituanienne (LL) : centre.

La nature de l'Etat
République basée sur une démocratie parlementaire.
Le pouvoir exécutif
 Le président est le chef de l'État et est élu par vote populaire pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Il est également le commandant en chef et supervise la politique étrangère et de sécurité. Le Premier ministre est le chef du gouvernement et est nommé par le président sur approbation du Parlement (généralement le chef du parti majoritaire ou de la coalition) pour un mandat de quatre ans. Le Premier ministre jouit de pouvoirs exécutifs qui comprennent la mise en œuvre de la loi dans le pays et la gestion des affaires courantes. Le Conseil des ministres (cabinet) est nommé par le président sur proposition du premier ministre.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est monocaméral en Lituanie. Le Parlement (appelé Seimas) est composé d'une seule chambre et compte 141 sièges. Les membres du Parlement sont élus selon un système mixte combinant des circonscriptions proportionnelles et des circonscriptions uniques ; cela signifie que 71 membres sont élus directement par vote populaire et 70 sont élus par représentation proportionnelle ; tous les membres ont un mandat de quatre ans. Pour être représenté au Seimas, un parti doit obtenir au moins 5 % des voix au niveau national. Le Premier ministre ne peut pas dissoudre le Parlement (mais le président peut le faire sur recommandation du Parlement) et ne peut pas non plus opposer son veto à l'adoption de lois.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
28/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
The summary of the EU’s economic response to the COVID-19 pandemic is available on the website of the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) in Lithuania, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux