Accueil Le contexte économique

drapeau Liechtenstein Liechtenstein : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le Liechtenstein, dont l'économie est fortement dépendante des secteurs financier et bancaire (environ un tiers du PIB), a l'un des PIB par habitant les plus élevés au monde. Sa forte exposition aux marchés internationaux et sa faible population (39,3 milliers d'habitants en 2022) sont des sources de volatilité. En tant qu'économie petite et ouverte, le Liechtenstein a été particulièrement touché par le ralentissement de l'économie mondiale en 2020, mais s'est rapidement redressé grâce à une forte reprise du commerce mondial. La sensibilité généralement élevée de l'économie du Liechtenstein par rapport au cycle économique mondial laisse présager un impact prononcé en cas de récession mondiale. D'après les chiffres préliminaires de l'Office des statistiques, le PIB à prix courants a stagné en 2022 par rapport à l'année précédente, affichant un léger recul de -0,2 %, mais s'est globalement redressé par rapport à la forte baisse enregistrée en 2020 (-5,9 %). Avec un taux d'inflation annuel moyen de 2,8 % en 2022, le Liechtenstein a connu une contraction de sa production économique par rapport à la forte croissance de 2021.

Les finances publiques du Liechtenstein se caractérisent par une dette quasi nulle et d'importantes réserves financières. Le pays enregistre des excédents budgétaires depuis 2014, et même en 2020, avec les dépenses liées à la pandémie, les administrations publiques affichaient encore un excédent de 445 millions de francs suisses. Dans les statistiques financières 2021, publiées en 2023 par l'Office des statistiques (AS), le secteur public du Liechtenstein a enregistré des revenus de 1,854 milliard de francs suisses en 2021, soit une baisse de 20,4 % par rapport à l'année précédente. Les impôts ont de nouveau apporté la plus grande contribution aux finances publiques, avec 52,3 % des recettes. Au cours de l'année sous revue, les dépenses publiques se sont élevées à 1,678 milliard de francs, soit une baisse de 10,9 % par rapport à l'année précédente. Les prestations de sécurité sociale et la rémunération des salariés ont constitué les parts les plus importantes des dépenses publiques, avec respectivement 34,4 % et 21,6 %. Les investissements ont représenté 82,3 millions de francs suisses, soit 4,9 % des dépenses publiques. Au total, un solde budgétaire positif de 176,8 millions de francs a été enregistré pour 2021. Après l'année exceptionnelle influencée par la pandémie de COVID-19 en 2020, le Liechtenstein a retrouvé une certaine normalité en 2021, comme l'indique l'AS. Les dépenses publiques ont représenté 22,6 % du PIB du Liechtenstein, contre 25,1 % l'année précédente. Les actifs nets de l'État s'élevaient à environ 9,8 milliards de francs suisses à la fin de l'année 2021, soit une augmentation de 389,9 millions de francs suisses (4,2 %) par rapport à l'année précédente. Un peu moins de 42% de la fortune nette de l'Etat est détenue par les caisses de sécurité sociale, 36,6% par l'Etat et 21,4% par les communes et les coopératives de citoyens. Ces dernières années, le pays a intensifié ses efforts pour se débarrasser de sa réputation de paradis fiscal et s'est engagé à se conformer aux normes mondiales de transparence, en éliminant ses lois sur le secret bancaire, ce qui lui a permis d'être retiré de la liste grise des pays non coopératifs de l'OCDE. Le Liechtenstein a été officiellement retiré de la liste grise de l'UE en octobre 2018. Le pays a mis en œuvre un certain nombre d'accords bilatéraux en matière de fiscalité et de criminalité financière, notamment avec le Royaume-Uni et les États-Unis.

Malgré la forte volatilité du cycle économique du Liechtenstein, le pays a réussi à maintenir l'emploi et l'activité économique de manière assez efficace au cours des dernières décennies. Fin 2022, l'emploi total au Liechtenstein s'élevait à 42 514 personnes, ce qui dépasse le nombre d'habitants (39 677). Plus de la moitié de ces employés sont des navetteurs qui résident principalement en Suisse et en Autriche, car le Liechtenstein a bénéficié d'une exception à l'accord de l'UE sur la libre circulation des personnes, ce qui lui permet de ne pas accorder de permis de séjour à ses travailleurs.

 

 
Indicateurs monétaires 20152016201720182019
Franc suisse (CHF) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 1,031,051,121,171,12

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,2 40,3 56,1

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
N/A/100


Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
23/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
The Economist - Liechtenstein
Journaux en ligne du Liechtenstein
Liechtenstein Actualités
Les ressources utiles
Portail du Gouvernement
Autorité des marchés financiers (Finanzmarktaufsicht) (FMA)
Banque Nationale du Liechtenstein
 
 

Retour vers le haut

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux