Accueil Présentation du marché du vin

Ceci est une version de DEMO du service Présentation du marché du vin.

Identifiez-vous ou créez un profil gratuitement pour insérer vos propres critères de recherche.

spacer

drapeau Irlande Irlande : Présentation du marché du vin

 

L'Irlande ne produit pas de vin. C'est un pays essentiellement consommateur.

La consommation de vin par habitant est assez conséquente et n'a cessé de se développer jusqu'en 2014, pour atteindre 18,2 litres par habitant sur l'année 2015 contre 6,1 litres en 1995. Cependant, avec une population de 5 millions d'habitants en 2021, l'Irlande représente un marché de taille réduite. Sa consommation a été de 103 millions de litres en 2020, en baisse de plus de 24,5% par rapport à l’année précédente. Cette consommation aura représenté 20,8 litres par an et par habitant et 0,44% de la consommation mondiale telle que calculée en 2021 par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

N'étant pas elle-même productrice, l'Irlande importe la totalité de ce qu'elle consomme. En 2020, le pays a importé 129,43 millions de litres de vin pour une valeur totale de 392,83 millions USD (Comtrade, 2021). Les importations ont augmenté de 13,3% en volume et de plus de 21,3% en valeur par rapport à 2018 (Comtrade, 2020). Selon les dernières données disponibles de Comtrade, la France est le premier fournisseur de vin en valeur (avec 17,8% des parts de marché) et le quatrième en volume (12,5% de part de marché), derrière l'Australie, le Chili et l'Italie. Le pays a importé au total 13,36 millions de litres de vin français pour une valeur de 57,77 millions USD. Selon les dernières données en date des douanes françaises, entre 2017 et 2019, les importations de vin rouge et de vin blanc français ont diminué de 14,7% en volume et de 8,6% en valeur (Douanes Françaises, 2020)

Il faut noter que l'Irlande se positionne en tête des pays de l'Union européenne présentant les taux de taxation les plus élevés en matière d'alcool (TVA et droits d'accises de 59%), et à la 2ème place des pays les plus chers en ce qui concerne le vin (après la Finlande).

Il est important de noter que la pandémie de COVID-19 et le ralentissement économique qu’elle provoque depuis le début de l’année 2020 impactent durablement la production ainsi que les flux d’importations et d’exportations du vin au niveau mondial. Cette crise continue de modifier également l’équilibre des circuits de distribution du vin et en particulier le poids du secteur CHR : bien que la consommation de vin sur ce circuit ait été reportée en partie sur le circuit des ventes à emporter (Grande Distribution, cavistes, vente en ligne), des changements sont attendus au-delà de la période de crise dans tous les pays consommateurs de vin. Enfin les modes et les tendances de consommation en seront probablement impactées sur le long terme. Il conviendra donc de rester informé de ce nouveau contexte afin d’adapter sa stratégie d’approche sur ce pays.


Caractéristiques du marché local

Consommation Consommation par couleur Profil de la cible Réseau de distribution Droits d'entrée Production Importations Importations de vin français
1.030 mhl
20,8 l/hab
0,4%*
46,0%
48,0%
6,0%
36,8%
25,0%
38,2%
0
5,5% - 15% vol : 424,84 €/hl ; >15% vol : 616,45 €/hl.
-
-
-
1.294,3 mhl
125,7%**
156,0 mhl
12,5%***

Voir le tableau comparatif mondial


mhl : milliers d'hectolitres l/hab : litres par habitants
: vin rouge : vin blanc : rosé
: spécialiste : consommateur aguerri : nouveau consommateur
: grandes surfaces : hôtels/restaurants : autres circuits Mp : monopole de distribution
: droits de douanes : droits d'accises (vin tranquille)
* : part mondiale ** : en % de la consommation *** : en % des importations

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022