drapeau Inde Inde : Importation de vin

Importations | Importations de vin français

 

Importations

 

En 2020, le pays a importé 3,02 millions de litres de vin pour une valeur totale de 13,17 millions USD (Comtrade, 2021). Les importations ont ainsi diminué de 41,6% en volume et de plus de 51,8% en valeur par rapport à 2018, signe que les vins importés ont été de moins bonne qualité et se sont achetés moins cher sur le marché, la baisse des importations en volume étant inférieure à celle en valeur.

Entre 2018 et 2020, les importations de vins embouteillés ont diminé de 41% en volume et de 38,2% en valeur, les importations de vins en vrac ont diminué de 27,1% en volume et de 41,2% en valeur et les importations de vins effervescents ont diminué de plus de 68,3% en volume et de plus de 76,7% en valeur.

La majorité des vins importés en 2020 (59,6% du volume) étaient des vins tranquilles embouteillés. Les vins en vrac représentaient 32,1% du volume des importations et les vins effervescents comptaient pour 8,3%.

 

Evolution des importations de vin

  2018 2019 2020

Total
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
27,35
5,17

 
21,74
4,16

 
13,17
3,02

Vins tranquilles embouteillés
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
11,66
3,05

 
11,11
2,68

 
7,20
1,80

Vins tranquilles en vrac
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
6,55
1,33

 
4,11
1,10

 
3,85
0,97

Vins effervescents
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
9,09
0,79

 
6,50
0,37

 
2,12
0,25

Source : Comtrade

 

Selon les dernières données disponibles de COMTRADE, les principaux fournisseurs du pays étaient : l’Australie, Singapour, la France et l'Italie. L'Australie représentait à elle seule 23,5% de la valeur et plus de 40,6% du volume des importations de vin. La France était le second fournisseur du pays en volume (11,3% des parts de marché) et Singapour et ses réexportations le premier en valeur (24,1% des parts de marché).

Le pays a acheté des vins de moins bonne qualité en provenance de l’Australie, se négociant moins cher sur le marché puisque la part de marché de ce pays sur la valeur des importations (23,5%) était inférieure à celle sur le volume (40,6%).

A l'inverse, le pays a acheté des vins de meilleure qualité en provenance de la France et de Singapour, se négociant plus cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des importations (18,9% et 24,1% respectivement) dépassaient celles sur le volume (11,3% et moins de 5,5% respectivement).

 

Les principaux fournisseurs en valeur

  Valeur (millions USD) Part des importations (%)
Australie 3,99 30,30
France 2,29 17,39
Italie 2,04 15,49
Singapour 1,31 9,95
Chili 0,96 7,29
Autres 2,58 19,58
Total 13,17 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

 
 

Les principaux fournisseurs en volume

  Volume (millions litres) Part des importations (%)
Australie 1,17 38,74
Italie 0,42 13,91
Chili 0,39 12,91
France 0,33 10,93
Espagne 0,18 5,96
Autres 0,53 17,55
Total 3,02 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

Retour vers le haut

 

Importations de vin français

 

La France aura été en 2019 le troisième fournisseur de vin en valeur et le deuxième en volume de l'Inde. Ce pays a importé en 2019 pour une valeur totale de 4,12 millions USD de vin français (Comtrade, 2020).

Les importations de vin français auront été en 2019 de 49,5 milliers de litres pour le vin blanc et de 273,0 milliers de litres pour le vin rouge, soit un total de 322,5 milliers de litres sur ces deux catégories (Douanes Françaises, 2020). Entre 2017 et 2019, ces importations ont diminué de 23,6% en volume et de 31,7% en valeur (Douanes Françaises, 2020) ce qui montre que le pays a importé des vins de moins bonne qualité en provenance de la France, se vendant à des prix moins importants sur le marché, la baisse des importations en volume étant inférieure à celle en valeur.

 

Importations de vin français

Source : Douanes françaises

Note : A partir de l'année 2019 les données communiquées par les Douanes françaises sur les importations de vin blanc et rouge français resteront incomplètes, suite à l’entrée en vigueur des nouvelles règles de confidentialité de la diffusion des statistiques NGP9. Depuis 2019 la diffusion des statistiques détaillées NGP9 est soumise à un contrôle strict de la confidentialité des données obligeant les Douanes de vérifier que pour chaque produit importé et/ou exporté, il n'y a pas un ou des opérateurs en situation dominante sur le flux considéré (soit moins de 3 opérateurs, soit un opérateur représentant plus de 85% du flux du produit).

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022