Accueil Production de vin et exportations

drapeau Espagne Espagne : Production de vin et exportations

Caractéristiques du vignoble | Production | Exportations

 

Caractéristiques du vignoble

 

D'après l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), l'Espagne disposait de nouveau, en 2020, du 1er vignoble au monde par sa superficie avec 961.000 d'hectares, en leger recule de 5000 hectares sur l'année précédente, soit 13,1% du vignoble mondial. Le pays se trouve depuis 2014 au troisième rang mondial des producteurs de vin après avoir été pour la première fois leader mondial en 2013 (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021).

Les régions viticoles sont nombreuses. Près de la moitié du vignoble se trouve en Castille-la-Manche, communauté autonome située au centre du pays, qui représente avec deux autres communautés (Extrémadure, Catalogne) plus de 70% du vignoble.

1.250 cépages sont recensés en Espagne, même si 80% de la production provient d'une vingtaine de variétés de raisins. L'image attachée à l'Espagne est celle d'une grande productrice de vins rouges. Cependant, c'est un cépage blanc, l'Airén, qui est le plus implanté (sur plus de 450.000 hectares). Il est suivi du Viura (encore appelé Macabeo ou Maccabeo), à la base des Cavas. En vin rouge, l'essentiel de la production est issu de quatre cépages : le Grenache (plus de 180.000 hectares), le Monastrell (ou mourvèdre), le Bobal (plus de 100.000 hectares) et le Carignan. Le Carignan a peu de goût mais une forte productivité. Le Grenache est sensible aux gelées et s'oxyde en vieillissant.

L'Espagne compte plus de un grand nombre de dénominations d'origine, suivant le modèle européen de production, respectant de stricts contrôles sur les quantités produites, les pratiques oenologiques et la qualité du vin produit dans chaque zone.

La moyenne des exploitations agraires en Espagne est de 3,3 hectares, bien que cela varie en fonction des régions, les plus petites exploitations se trouvant en Galice et les plus grandes à Murcie. Plus de 56% de la superficie totale de cette culture est inscrite dans une dénomination d'origine, où sont produits des AOC. Cette surface est exploitée par près de 150.000 viticulteurs.

 
Evolution des superficies du vignoble 201820192020
Superficie (1000 ha) 969,0966,0961,0
Part de la superficie du vignoble national dans la superficie du vignoble mondial (%) 13,013,113,1

Source : Eurostat, OIV Statistical Report 2021 ; OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Production

 

Selon l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), l'Espagne aura produit 4,07 milliards de litres de vin en 2020 (en forte hausse de plus de 21% sur 2019), plaçant l’Espagne en position de troisième producteur mondiale, avec une part de 15,6% de la production mondiale. Certaines années sont exceptionnelles en termes de production, grâce en particulier aux progrès de l'irrigation et à l'augmentation de la densité de plantation, mais les aléas climatiques et notamment la pluviométrie font varier les statistiques de façon importante d'une année à l'autre. Malgré tout, l'Espagne reste largement autosuffisante avec une production représentant plus de quatre fois la consommation nationale de 960 millions de litres en 2020, avec un ratio de 423,9%, le deuxieme plus important au monde en 2020 apres le Chili (960 millions de litres en 2020).

La production de vin blanc est relativement stable. Les vins rouges (52% du volume produit en 2020) sont plus représentés parmi les AOP, tandis que les blancs sont plutôt des vins de table.

J García Carrión SA est le leader national, premier producteur espagnol en 2020 avec 10% de parts de marché (Euromonitor International, 2019), pour plus de 95 millions de litres produits. Quelques autres leaders de la production espagnole de vin ont acquis une notoriété internationale mais ne figurent pas parmi les grands groupes mondiaux. Dans le secteur des vins tranquilles, les quatre autres entreprises, Arco de la Vina, Pernod Ricard Bodegas (dont Bodegas y Bebidas), Felix Solis et Miguel Torrés représentent environ 30% de la commercialisation des vins tranquilles espagnols. Le secteur tend à se concentrer avec le rachat de Bodegas et la diversification du portefeuille des vins par les groupes leaders.

Selon les données de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), les exportations ont diminué en volume en 2020 (-5,9% par rapport à 2019) et en valeur (-3,4% par rapport à 2019). Le pays avait perdu en 2019 sa place de premier exportateur de vin en volume et il est resté second en 2020 (2,02 milliards de litres) au profit de l'Italie, et troisième en valeur (2,62 milliards EUR). Le recours à l´exportation a permis à des caves telles que celles d´Avelino Vegas ou encore de Hijos de Antonio Barceló de voir leur chiffre d'affaires considérablement augmenter dans les années récentes).

L'industrie vinicole espagnole a réalisé de gros efforts en termes d'investissement et d'innovation ces dernières années dans le but d'améliorer la production et la qualité de ses vins. Dans le cadre du programme d’aide destiné au secteur vitivinicole en Espagne, un investissement de 16 millions EUR a été réalisé en 2015-2016 dans la province de Castille et Léon afin d’appuyer 177 projets d’un investissement total de 70 millions EUR relatifs à la production et à la commercialisation du vin espagnol. Le résultat des investissements passés est assez probant puisque les ventes espagnoles ont considérablement augmenté, notamment sur les marchés extérieurs.

La production de vin est concentrée dans des structures coopératives qui assuraient encore en 2020 plus de 60% de la production, un taux inégalé en Europe.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur un portail de producteurs en cliquant ici.

 
Evolution de la production de vin 201820192020
Production de vin (milliers d'hectolitres) 44.400,033.500,040.700,0
Part de la production nationale de vin dans la production mondiale de vin (en %) 15,212,915,7

Source : OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Exportations

 

En 2020, le pays a exporté 2,10 milliards de litres de vin pour une valeur totale de 3,05 milliards USD. Les exportations ont augmenté de 2% en volume mais diminué de 12,9% en valeur par rapport à 2018, signe que les vins exportés ont été de moins bonne qualité et se sont vendus moins cher sur le marché, la hausse des exportations en volume s'étant traduite par une baisse de celles en valeur.

Entre 2018 et 2020, les exportations de vins embouteillés ont augmenté de 0,9% en volume mais diminué de 6,5% en valeur, les exportations de vins en vrac ont diminué de 9,2% en volume entre 2019 et 2020 et de 26,1% en valeur entre 2018 et 2020 et les exportations de vins effervescents ont diminué de 7,7% en volume et de 24,3% en valeur sur la même période.

La majorité des vins exportés en 2020 (50,8% du volume) étaient des vins en vrac. Les vins embouteillés représentaient 35,1% du volume des exportations et les vins effervescents comptaient pour 8,7%.

 

Evolution des exportations de vin

  2018 2019 2020

Total
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
3.513,59
2.063,05

 
3.066,80
2.239,39

 
3.059,56
2.103,71

Vins tranquilles embouteillés
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
2.070,67
732,21

 
1.917,94
753,47

 
1.935,95
738,61

Vins tranquilles en vrac
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
714,98

 
531,09
1.176,28

 
528,35
1.068,08

Vins effervescents
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
610,68
197,64

 
506,84

 
462,39
182,47

Source : Comtrade

 

Retour vers le haut

Selon les dernières données disponibles de COMTRADE, les principaux clients du pays étaient : l’Allemagne, la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. L’Allemagne représentait à elle seule 12,2% de la valeur pour 16,1% du volume des exportations de vin. La France était le premier client du pays en volume (23,9% des parts de marché devant l'Allemagne) et les Etats-Unis le second en valeur (10,8% des parts de marché devant le Royaume-Uni).

Le pays a vendu des vins de moins bonne qualité à destination de la France et de l’Allemagne, se négociant moins cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (9,5% et 12,2% respectivement) étaient inférieures à celles sur le volume (23,9% et 16,1% respectivement).

A l'inverse, le pays a vendu des vins de meilleure qualité à destination du Royaume-Uni et des Etats-Unis, se négociant plus cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (10,6% et 10,8% respectivement) dépassaient celles sur le volume (6% et moins de 5% respectivement).

 

Les principaux clients en valeur

  Valeur (millions USD) Part des exportations (%)
Allemagne 394,54 12,90
Royaume Uni 382,08 12,49
Etats-Unis 302,93 9,90
France 279,67 9,14
Pays-Bas 157,46 5,15
Autres 1.542,88 50,42
Total 3.059,56 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

 

Les principaux clients en volume

  Volume (millions litres) Part des exportations (%)
France 477,41 22,69
Allemagne 362,72 17,24
Portugal 232,37 11,05
Royaume Uni 173,73 8,26
Italie 130,88 6,22
Autres 726,60 34,54
Total 2.103,71 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2020

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022