drapeau Djibouti Djibouti : Investir

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les flux d'IDE vers Djibouti se sont élevés à 191 millions USD en 2022, contre 168 millions USD un an plus tôt. Hors investissements directs dans les entités portuaires, les investissements directs à Djibouti se concentrent dans l'immobilier, l'industrie et les services (FMI). Les principaux investisseurs sont les pays du Golfe, l'Ethiopie, la Chine, l'Ile Maurice, les Etats-Unis, la France, le Brésil, l'Inde et la Turquie. En tant que membre du COMESA désireux d'attirer davantage d'IDE, Djibouti vise spécifiquement à établir des liens plus étroits avec le Conseil de coopération du Golfe et l'Inde. Le gouvernement ouvre progressivement les entités du secteur public, y compris les services publics, à l'investissement privé. La privatisation d'une participation minoritaire dans Djibouti Telecom, l'entreprise publique de télécommunications qui détient le monopole, a été annoncée en 2022, mais aucun progrès n'a été réalisé jusqu'à présent.

En ce qui concerne le climat des affaires, Djibouti a enregistré des progrès ces dernières années. Le pays a entrepris de nombreuses réformes, notamment la création d'un guichet unique pour la création d'entreprises, la facilitation et la transparence du transfert de propriété, l'amélioration de l'accès au crédit, le renforcement de la protection des investisseurs minoritaires, la facilitation de l'exécution des contrats grâce à la création d'une division spécialisée dans les affaires commerciales au sein du tribunal de première instance et à l'adoption d'un nouveau code de procédure civile, et la facilitation de la résolution des problèmes d'insolvabilité. Les entités privées étrangères et nationales jouissent des mêmes droits de créer et de posséder des entreprises commerciales et de participer à toutes les formes d'activités rémunératrices. En outre, la loi n'oblige pas les investisseurs étrangers à avoir un partenaire local, sauf dans le secteur des assurances, où cette obligation ne s'applique qu'aux sociétés enregistrées localement, et non aux succursales de sociétés étrangères existantes. Toutefois, certaines entreprises étrangères optent pour un partenaire local afin de faciliter la gestion de la bureaucratie locale et des nuances culturelles. Il convient de noter qu'il n'existe pas de processus formel de sélection des investissements directs étrangers (IDE). Le principal attrait du pays pour les investisseurs est sa situation géographique stratégique, au carrefour maritime entre l'Extrême-Orient, le golfe Persique, l'Afrique et l'Europe, ce qui fait de ses installations portuaires en eau profonde et de son chemin de fer des atouts majeurs. En outre, Djibouti dispose d'une monnaie stable, librement convertible et rattachée au dollar américain. De plus, le gouvernement, qui met en œuvre un ambitieux programme d'infrastructures, offre d'importantes réductions fiscales aux investisseurs étrangers. Le réaménagement du port historique en centre d'affaires et la poursuite du développement de la zone franche industrielle du port de Damerjog, avec la construction d'une nouvelle jetée pétrolière, devraient stimuler les investissements (Coface). Parmi les autres grands projets figurent le chemin de fer Addis-Abeba-Djibouti, la construction d'une canalisation d'eau potable avec l'Éthiopie, ainsi que des aéroports, un parc éolien, une centrale solaire (avec l'Allemagne) et une centrale géothermique (avec la Chine). Parmi les facteurs qui entravent les flux d'IDE figurent une gouvernance médiocre, la corruption, l'absence d'un cadre judiciaire solide, une situation géopolitique régionale instable, une économie peu diversifiée et peu résistante aux chocs extérieurs, ainsi qu'un écosystème fragile sujet à des crises environnementales. L'Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI) de Djibouti, créée en 2001, a pour mission de promouvoir les investissements du secteur privé, de faciliter les opérations d'investissement et de moderniser le cadre réglementaire du pays. Djibouti se classe 132e parmi les 180 économies sur l'Indice de perception de la corruption 2023 et 105e sur 184 pays sur le dernier Indice de liberté économique.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Djibouti Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 8,0 6,4 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 8,0 4,8 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 10,0 4,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 158168191
Nombre d'investissements greenfield* 2,01,02,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 11562.469

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la Valeur ajoutée (TVA)
10% (taux normal)
Les exportations et les transports internationaux bénéficient d’un taux zéro.
Impôt sur les sociétés
25%
Les retenues à la source
Dividendes: 0%; Intérêts: 15%; Redevances: 15% Redevances : 25 % (résidents)/15 % (non-résidents)
Les accords bilatéraux
Djibouti et la France ne sont pas liés par une convention de non-double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur
15,7% (5,5% pour les allocations familiales, 6,2% pour la santé et les maladies professionnelles, 4% pour la retraite et 2% pour l’assurance maladie obligatoire).
Les autres ressources utiles
Ministère des finances de Djibouti
Aperçu des mesures fiscales de Djibouti en réponse au Covid-19
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur les Traitements et Salaires (ITS). Taux progressif de 2% à 30%.
De 0 à 30 000 DJF 2%.
De 30 001 à 50 000 DJF 12%.
De 50 001 à 150 000 DJF 15%.
De 150 001 à 600 000 DJF 20%.
De 600 000 à 1 000 000 DJF 30%.
de 1 000 000 à 2 000 000 DJF 35%
Au-dessus de 2 000 000 DJF 40%
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Djibouti Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 35,0 20,8 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 76,0 204,0 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 37,9 32,1 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Fontier Market Network
Appels d'offres en Afrique
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise à Djibouti.
Les ressources utiles
Agence nationale de promotion des investissements
Évolution et perspectives économiques à Djibouti - African Economic Outlook
Ambassade de France à Djibouti
Ambassade de Djibouti en France
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Djibouti Middle East & North Africa
Procédures (nombre) 6,00 6,28
Temps (jours) 14,00 19,51

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux