drapeau Corée du sud Corée du sud : Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Distribuer un produit

 

Les procédures d'accès au marché

 
 

Les procédures douanières

Les procédures d'importation
Le service douanier coréen (KCS) est le service douanier officiel de la Corée du Sud, qui travaille sous l'égide du ministère de la stratégie et des finances. Les importateurs peuvent faire une déclaration d'importation en ligne en utilisant le système d'échange de données informatisées (EDI) du service douanier coréen pour un dédouanement sans papier. Le KCS opère un système de dédouanement sur Internet, UNI-PASS (en anglais), depuis octobre 2005. La procédure d'importation est indiquée sur le site web des douanes coréennes (Korea Customs Service).

Pour les entreprises exportant vers la République de Corée, les documents d'expédition suivants sont nécessaires pour dédouaner les produits/services :

  • Formulaire de déclaration d'importation
  • Une facture commerciale : une facture originale et deux copies doivent être présentées avec les documents d'expédition et doivent inclure la valeur totale, la valeur unitaire, la quantité, les marques, la description du produit et l'information du destinateur/destinataire.
  • Un certificat d'origine : un certificat d'origine, en double, était requis pour certains produits. Les exportateurs sont encouragés à discuter des exigences relatives aux documents d'expédition avec leur importateur respectif.
  • Liste de colisage
  • Lettre de transport
  • Un certificat d'inspection
  • Assurance maritime

À noter qu'il existe un accord de libre-échange avec l'Union européenne, en vigueur depuis 2015 (après quatre ans d'application provisoire).

Les procédures spécifiques à l'importation
Le gouvernement coréen a établi des obligations et des procédures pour l'importation de certains produits, y compris l'enregistrement, les normes et les tests de sécurité et d'efficacité afin de garantir la protection de la santé publique et de l'hygiène, la sécurité nationale, la sûreté et l'environnement. En général, les produits liés à la santé ou à la sécurité, tels que les produits pharmaceutiques et les médicaments, doivent faire l'objet de tests supplémentaires ou être certifiés par les organismes compétents avant d'être dédouanés. Les exportateurs de dispositifs médicaux et de produits pharmaceutiques doivent faire enregistrer leurs produits auprès du ministère de la sécurité alimentaire et pharmaceutique (MFDS). Les importations de produits agricoles doivent généralement être dédouanées par plusieurs organismes : le service des douanes coréen (KCS), le MFDS, l'office national de quarantaine et l'agence de quarantaine animale et végétale.
Importer des échantillons
La Corée autorise l'importation temporaire d'échantillons commerciaux, d'équipements professionnels et de certains matériaux de publicité par des personnes non résidentes (plus d'informations sont disponibles ici)
La Corée accepte le carnet ATA.
 
 
 

Les droits de douane et les taxes à l'importation

Le seuil douanier (à partir duquel des droits de douane sont exigés)
150.000 KRW
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
8% - La Corée applique un tarif douanier qui fait partie des plus bas du monde.
Les produits soumis à des droits de douane plus élevés
Produits agricoles, fruits de mer, boisson (vin, spiritueux, etc), tabac, textile et vêtements.
Les produits soumis à des droits de douane moins élevés
Ils sont accordés pour les pays avec lesquels la Corée a signé des accords de libre échange (par exemple Singapour, USA, Chili). The EU-South Korea free trade agreement (FTA) had provisionally applied since July 2011 before it was formally ratified in December 2015.
La classification douanière
La Corée utilise le système harmonisépar l'Organisation Mondiale des Douanes. Il est utilisé en tant que base pour les tarifs douaniers et pour la collecte des statistiques internationales sur le commerce. Plus de 98% des marchandises du commerce international sont classées en terme de système harmonisé.
La méthode de calcul des droits de douane
Ad Valorem sur la valeur CAF des importations.
La méthode de paiement des droits de douane
En liquide, y compris par chèque, par la poste ou les banques en ligne. '' UNI-PASS (en anglais)' est le portail pour le système d'e-dédouanement à 100% des Services douaniers de la Corée, qui fournissent un service en une étape, qui comprend le paiement des droits de douane.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Les taxes à l'importation (hors taxes à la consommation)
La Corée applique une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) forfaitaire de 10 % sur toutes les importations et les produits fabriqués sur place. Une taxe d'accise spéciale de 10 à 20 % est également prélevée sur l'importation de certains articles de luxe et de biens de consommation durables. Les droits de douane et les taxes doivent être payés en won coréen dans les 15 jours suivant le dédouanement des marchandises.
La taxe sur les alcools diffère d'un produit à l'autre (30 % pour les liqueurs à base de fruits, 72 % pour les spiritueux). Le gouvernement coréen a mis en place une taxe sur les alcools basée sur le volume pour la bière le 1er janvier 2020. Toute la bière sera désormais soumise à une taxe de 830,3 wons (72 cents) par litre d'alcool.
 
 

Les règles d'emballage et d'étiquetage

L'emballage
Consultez les règles sur le site Internet du Ministère de l'Environnement (en anglais).
Les langues autorisées sur les emballages et les étiquettes
L'étiquetage de tous les produits vendus sur le marché coréen devra être écrit en coréen, les indications supplémentaires en anglais sont permises.
Les unités de mesures autorisées
Le système métrique des poids et mesures est requis.
Le marquage d'origine
La marque d'origine des produits est aussi obligatoire et devra être indiquée soit en coréen, soit en chinois, soit en anglais.
La réglementation concernant l'étiquetage
- Nom du produit
- Nom et adresse du fabricant coréen ou de l'importateur et du fabricant d'origine dans le cas de produits importés.
- Nom et adresse du distributeur de produits importés, dans le cas où l'importateur et le distributeur sont différents.
- Les matériaux.
- La taille ou le volume.
- Le numéro de production, la date (ou la date limite d'utilisation).
- Le prix (celui qui vend au consommateur devra indiquer le prix)
- La notice de précautions, etc.
Les réglementations spécifiques
La législation coréenne fournit des règles d'étiquetage spécifiques pour certains produits alimentaires et textiles, appareils électriques, cosmétiques et biens de consommation, etc.
Le Ministère coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie (anciennement Ministère de l'Economie du savoir) a commencé à émettre un label KC pour les biens entrant dans sa juridiction. Anciennement, 13 labels obligatoires existaient, qui se chevauchaient souvent lors des procédures de test et à l'utilisation. La fusion de ces labels dans un label KC va permettre aux sociétés, coréennes comme étrangères, de gagner du temps et de l'argent grâce aux simplifications engendrées par ce nouveau système.

Retour vers le haut

Distribuer un produit

 

Le réseau de distribution

Les types de magasins

Grands magasins
Vêtements, cosmétiques, bijoux, produits en cuir, nourriture, restaurants.
Hyundai, Shinsegae, Lotte, Daegu Department, Galleria, Aekyung, IPark
Supermarchés et hypermarchés
Supermarchés alimentaires et grands magasins spécialisés
Lotte Mart, Homeplus, Homever, E-Mart,Kim's Club
Magasins de proximité
Open 24/24. Alimentation générale, boissons, produits de première nécessité.
7-Eleven, Family Mart, GS25, Ministop
Parapharmacies
Médicaments, produits d'hygiène personnelle, cosmétiques, produits de soins de la peau.
With Pharm, OptimaCare
 

L'évolution du secteur de la vente au détail

Croissance et régulation
Les ventes au détail en Corée du Sud ont augmenté de 11,3% en 2021 par rapport à 2020, en raison de la forte augmentation des ventes en ligne suite à la pandémie de coronavirus. Selon le ministère du commerce, de l'industrie et de l'énergie, les ventes combinées de 25 grands détaillants en ligne et hors ligne ont atteint 12,19 billions de won coréens en février 2022. Les réseaux traditionnels de distribution au détail, composés de petits magasins familiaux, d'étalages sur les marchés et de vendeurs de rue, sont remplacés par de grands magasins discount. Pendant la pandémie de Covid-19, les magasins hors ligne ont continué à perdre du terrain. Les magasins de proximité ont été les seuls gagnants, tandis que les ventes des grands magasins et des supermarchés ont chuté.  En 2021, alors que l'économie commençait à se remettre de la pandémie, les ventes des grands magasins ont rebondi de 24,1% et les ventes des magasins de proximité ont grimpé de 6,8%. Les ventes des supermarchés ont chuté de 2,3% en raison d'une réduction du nombre de magasins, ainsi que de la tendance des consommateurs à éviter les lieux publics (Ministère du commerce coréen).

Alors que les consommateurs se tournent vers l'internet pour acheter des produits par commodité, ils montrent également une tendance similaire dans le commerce de détail en fréquentant les magasins de proximité. En Corée du Sud, la densité élevée des petites épiceries laisse à penser qu'elles sont accessibles et préférées des clients pressés. De plus, les épiceries ont mis en place des politiques plus agressives en termes de services créatifs et d'offre de produits, afin d'attirer plus souvent les consommateurs aux points de vente.

Les consommateurs se tournent également vers Internet pour leurs achats, la vente au détail en ligne devenant l'un des canaux de vente au détail les plus solides en Corée du Sud. Les épiceries ont adopté des nouvelles stratégies omnicanal qui s'adressent aux acheteurs en ligne. À titre d'exemple, le click and collect, par lequel les consommateurs peuvent collecter les articles commandés en ligne via les stations de collecte situées dans les points de vente.

L'expansion rapide des grandes entreprises au fil des ans a accentué la pression concurrentielle dans le secteur du commerce de détail en Corée du Sud. Par conséquent, les principaux acteurs ont activement recherché des opportunités de fusions et acquisitions afin de mieux contrôler le marché. Les entreprises de distribution en Corée du Sud sont aujourd'hui devenues des « conglomérats » de distribution qui opèrent leur activité dans plusieurs segments de l'industrie de la distribution.
Part de marché
Selon le service agricole étranger de l'USDA, les ventes au détail de produits alimentaires en Corée se sont élevées à 103 milliards de dollars en 2020 (dernières données disponibles), soit 29% du total des ventes au détail. Les supermarchés sont le premier canal de vente au détail de produits alimentaires, suivis par les hypermarchés à prix réduits, les magasins de proximité, les détaillants en ligne et les grands magasins. Le marché coréen est concentré.
En 2020, les supermarchés étaient le principal canal de vente au détail de produits alimentaires, avec 39,3 billions de won de ventes de produits alimentaires, suivis par les hypermarchés (17,2 billions de won) et les magasins de proximité (13,6 billions de won).
Hanaro Mart, Lotte Super, GS Supermarket sont parmi les premiers supermarchés si l'on considère le nombre de magasins. Les principaux hypermarchés sont EMART, Home Plus, Lotte Mart et COSTCO. Enfin, CU, GS25 et Seven Eleven sont les plus grands magasins de proximité.
Les organismes de la vente au détail
Ministère Coréen du commerce, de l'industrie et de l'énergie
 

E-commerce

Accès à Internet
En plus d’avoir la vitesse de connexion internet la plus élevée du monde, la Corée du Sud se classe comme l’un des pays les plus connectés du monde avec un taux de pénétration de 92,7%. Selon une enquête gouvernementale, sur les 19 millions de ménages en Corée, 99,2% ont accès à internet via les réseaux optiques locaux, l’xDSL, un modem câble, un réseau mobile ou autre. Près de 99% des Sud-Coréens se connectent au moins une fois par semaine et ils passent en moyenne 14,3 heures par semaine sur internet. Plus de 5 millions de Coréens âgés de plus de 60 ans naviguent sur le web, soit plus de 50% de ce groupe d’âge, et ce principalement sur la messagerie instantanée (contre seulement 30% du même groupe d’âge aux États-Unis). La Corée du Sud se classe sixième au monde en termes d’utilisation des smartphones avec un taux de pénétration de 77,7%. Des sources officielles sud-coréennes estiment que le nombre d’abonnés à un smartphone est de 47,4 millions, bien que ce chiffre inclue les utilisateurs qui ont plusieurs comptes. Le marché des moteurs de recherche est dominé par des acteurs locaux : Naver détient 74% des parts du marché suivi d’un autre moteur de recherche local, Daum, à 16%. Google a une part de marché de 10% et, bien que cela soit négligeable, elle a connu une croissance rapide au fil des années.
Le marché du e-commerce
La Corée du Sud est le troisième plus important marché du e-commerce d’Asie. Les achats en ligne nationaux ont atteint 55,9 milliards de dollars en 2016, en hausse par rapport aux 47,6 milliards enregistrés l’année précédente. Selon un rapport de Research and Market, les ventes du e-commerce représentaient déjà près de 20% de l’ensemble des ventes au détail ; cela s’explique par le fait que l’infrastructure d’internet soit développée et que le taux de pénétration d’internet soit le plus élevé de la région. Plus de la moitié des internautes ont acheté des produits en ligne et parmi eux, deux tiers ont effectué des achats tous les mois. Les catégories de produits les plus populaires sur le e-commerce étaient les voyages, les vêtements et les appareils électroniques. Le degré d’utilisation du commerce via mobile en Corée du Sud est incroyable : plus de la moitié des ventes au détail en ligne dans le pays étaient effectuées sur le mobile. L’un des principaux moteurs du commerce mobile est la praticité : les smartphones sont considérés comme l’appareil préféré pour des achats en ligne et sont utilisés plus fréquemment que les ordinateurs. Les applications d’achat populaires comme 11Street et Coupang comptaient toutes deux un nombre d’utilisateur à sept chiffres, mais eBay Korea garde la plus importante part de marché en termes de ventes. Les autres sites de e-commerce populaires sont Auction, G-market, Ticket Monster (TMON) et We Make Price. Amazon est également un site actif sur le marché. Les achats en ligne auprès de vendeurs étrangers ont rapidement augmenté car les Coréens trouvent des prix moins élevés sur des sites étrangers même avec l’ajout des frais de livraison et des droits d’importation. Les achats en ligne auprès des sites étrangers ont atteint 1,6 milliard de dollars en 2016 dont 65% proviennent de vendeurs en ligne américains. Bien que nous n’ayons pas de données officielles sur le e-commerce B2B, beaucoup d’acteurs cherchent à développer des relations e-commerce en B2B avec des ventes de consommables aux petites et moyennes entreprises. G-market était le premier à lancer un site d’achat en B2B appelé « Biz on » en 2012. Auction dispose également de sites B2B appelés « Biz club » pour les biens alimentaires et « Biz plus » pour les autres consommables. Interpark a lancé « I market Korea », une plateforme qui intègre les services B2B et B2C, tandis que Wemakeprice a lancé « Wemakeprice Bizmall » en 2016. Avec 5,4 millions de chefs d’entreprises et 3,5 millions de petites et moyennes entreprises, le marché du e-commerce en B2B devrait être très compétitif.
Ventes et clients du e-commerce
Les produits les plus demandés auprès des vendeurs en ligne nationaux sont les services de voyages et de réservation (17,4%), les appareils ménagers et l’électronique (11%), les vêtements (10,6%), les accessoires de maison et de voiture (10,2%), les cosmétiques (7,9%) et les ordinateurs (6,2%). Pour la première fois, les achats en ligne ont dépassé les ventes des hypermarchés, ce qui fait du e-commerce le plus grand canal de ventes au détail en Corée. Le revenu moyen par utilisateur est aujourd’hui estimé à 1150 dollars. Les groupes d’âge les plus actifs sont ceux qui ont entre 20 et 29 ans et 30 et 39 ans : environ 80% de leurs membres achètent des biens et des services en ligne. Pour les groupes âgés de 40-49 ans et 50-59 ans, les taux sont encore plus bas (57% et 30% respectivement) mais ils augmentent régulièrement. Étant donné que la concurrence entre les entreprises du e-commerce s’accroit, un service de livraison rapide est la clé pour attirer de nouveaux clients. Pour répondre à ce besoin, Coupang, un des sites de e-commerce les plus populaires de Corée, a investi 1,3 milliard de dollars pour construire des infrastructures logistiques destinées à son service de livraison appelé « livraison fusée » afin de pouvoir distribuer les marchandises en moins d’une journée après réception de la commande. Une des principales raisons pour lesquelles les personnes achètent en ligne, même si la proximité d’un magasin permet d’obtenir un produit immédiatement, sont les réductions et la facilité d’utilisation. Selon une enquête réalisée par la Korea Internet and Security Agency, les acheteurs sur PC et mobile préfèrent la carte de crédit comme moyen de paiement puisqu’elle représente 72,4% des achats sur PC et 68,1% des achats sur mobile. Viennent ensuite les cartes de débit et les transferts de compte (services bancaires à la fois sur internet et mobile). Les intermédiaires de paiement comme Samsung Pay et Naver Pay attirent plus d’utilisateurs.
Réseaux sociaux
Au troisième trimestre de 2017, sur une population de 51,25 millions d’habitants, 84% de la population étaient actifs sur les médias sociaux (environ 43 millions). 88,3% des internautes de plus de 6 ans utilisent un service de messagerie et 99,2% d’entre eux utilisent KakaoTalk, une messagerie locale qui a un taux de pénétration trois fois plus élevé que celui de Facebook Messenger (29,2%) et celui de Naver’s LINE (13%).  Près de 30 millions d’utilisateurs sont présents sur KakaoStory, un réseau social inspiré de KakaoTalk, tandis que 26,6 millions utilisent Facebook. Instagram compte un peu plus de 10 millions d’utilisateurs actifs par mois. Même si les réseaux sociaux sud-coréens profitent d’une grande popularité auprès des utilisateurs de mobile, l’intérêt pour Facebook des consommateurs et des services marketing s’accroit. Une étude réalisée par DMC Media, par exemple, a révélé que les utilisateurs de médias sociaux âgés de 19-59 ans passent au quotidien plus de temps sur Facebook que sur les autres plateformes sociales quel que soit le type d’appareil ou le système d’exploitation. De plus, en Corée du Sud, les entreprises utilisent Facebook plus que toute autre plateforme sociale.
 

La vente à distance

Les principales formes de vente à distance
Vente par correspondance, vente à la maison, sur Internet et par téléphone portable. Le téléphone portable est de plus en plus utilisé pour accéder à Internet, vérifier des informations, écouter de la musique, jouer à des jeux, payer et regarder la télévision.
Les types de produits
N'importe quel type de produit.
L'évolution du secteur
Le chiffre d'affaires de la vente directe en Corée s'est élevé à 14.469 millions USD en 2013. C’est une augmentation de +2,9% par rapport à 2012 et +8% sur les 3 dernières années. Le secteur emploie environ 5,5 millions de personnes. La Corée est l'un des pays les plus avancés au monde en ce qui concerne l'Internet grande vitesse et la pénétration des téléphones portables. 98% de la population dispose d’Internet. Il y a eu une croissance incroyable au niveau des canaux de shopping à la maison et sur Internet. Les sites Internet de vente sont très populaires parmi les consommateurs et les producteurs. Ils permettent aux consommateurs d'acheter sur le marché gris. Cela signifie acheter des produits importés sans passer par les importateurs officiels et chers. Les consommateurs coréens préfèrent largement utiliser des sites Internet coréens pour rechercher des informations et acheter des marchandises. Les systèmes de paiement en ligne sont très sophistiqués et sûrs. Les principaux facteurs de croissance sont la mise en place d'une infrastructure nationale à haut débit, l'introduction de la 4G Long Term Evolution (LTE), le haut débit sans fil (WiBro), ainsi qu'une large couverture des services WiFi utilisés pour les ordinateurs portables et les appareils de communication intelligents.
La barrière de la langue et les coûts de livraison sont le principal obstacle que les importateurs pourront rencontrer s'ils souhaitent utiliser ce moyen de distribution. Enfin, en Corée, les mots "vente ou marketing direct", indiquent habituellement le marketing pyramidal ou par réseau.
Les entreprises du marketing direct
Fédération mondiale des associations de vente directe
 
 

Les intermédiaires commerciaux

Les sociétés de commerce
 
  • Type d'organisations
Les sociétés de commerce générales sont des entreprises de commerce liées à de grands conglomérats. Ils agissent de plus en plus en tant qu'importateurs et de moins en moins en tant qu'exportateurs. Ils proposent une très grande gamme de produits.
  • Les principaux acteurs
Samsung Corporation, LG Corporation, Hyundai Corporation, Hyosung Corporation, Lotte Trading
Les grossistes
 
  • Type d'organisations
Il y a deux types de grossistes :
- les grossistes importateurs et exportateurs. Ils sont particulièrement utiles pour leur organisation logistique, le traitement de l'information, la promotion des produits et la sélection ;

- les grossistes qui offrent principalement des services de logistique, de stockage des marchandises de façon à fournir les détaillants, lorsqu'ils en ont besoin.

Les grossistes coréens demandent toujours l'exclusivité.

  • Les principaux acteurs
Marché aux produits agricoles et maritimes Garak-dong , Marché de gros pour produits agricoles Gangseo.
 

L'agent commercial

Les avantages
Connaissance de la culture et de la langue locale. Les agents sont nommés en tant qu'agent unique pour tout le pays.
Il faut conduire une étude approfondie avant d’engager un agent commercial en Corée du Sud.
Les points de vigilance
Il est important de construire une relation personnelle. Les contrats signés n'ont pas une valeur très importante.
Les éléments de motivation
Exclusivité, divertissements, ventes minimums, ou indicateurs de qualité et des efforts de vente.
Communication fréquente par email, téléphone et visites régulières en Corée ou invitations à visiter votre pays.
La commission
De 2,5 à 7 % pour les transactions habituelles. 20% voire plus en cas d'articles de luxe, ou d'instruments médicaux, de laboratoires ou d'analyses scientifiques.
La rupture du contrat
Selon le contrat
Trouver un agent commercial
SMBA, Globiz Korea de l'Administration de PME Coréennes
KITA, Association internationale coréenne des échanges
 

Créer une unité commerciale

Les avantages
L'établissement d'un bureau en Corée est devenu de plus en plus cher, à cause des coûts de la main-d’œuvre, de la location de bureau et autres dépenses. Néanmoins, c’est toujours la manière la plus facile de faire du business en Corée.
Les points de vigilance
Cette option devra être considérée si vous envisagez un développement des ventes à long terme.
Les différentes formes d'implantation possibles
 
  • L'office de représentation
Pareil bureau peut obtenir des données sur le marché et autres informations et fournir l'assistance au niveau de la promotion et des services. Un bureau de représentation ne nécessite qu'une notification auprès d'une banque locale et du bureau de la fiscalité. Mais il ne doit pas être engagé dans des transactions commerciales ou générer de revenus, il ne peut donc s'occuper de commandes commerciales directement.
  • La succursale
Une succursale pourra prendre des commandes, les remplir et mener un programme commercial complet, y compris la publicité, le recrutement d'une force de vente et la mise en place d'activités promotionnelles.
Toutes les sociétés espérant une croissance suffisante pour ensuite établir une filiale devrait le faire dès le début. En effet, les revenus nets sont automatiquement inclus dans le bilan du siège social.
L'établissement d'une succursale est considéré comme étant un investissement direct et doit être rapporté aux autorités.
  • La société
Le fait de mettre en place une entreprise en propriété exclusive offre une meilleure reconnaissance de la part des partenaires locaux et un meilleur traitement de la part des autorités locales, de même qu’un accès à des incitations sur les taxes sur les sociétés.
 

La franchise

L'évolution du secteur
Selon les dernières données du secteur des franchises publiées par le ministère du commerce, de l'industrie et de l'énergie, les ventes enregistrées auprès des franchises et de leurs magasins ont augmenté de 2,7 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 119 700 milliards de wons (104,7 milliards de dollars) en 2017. Il y avait 4 631 sièges de franchises en 2017, soit une augmentation de 8,5 % par rapport à l'année précédente, et 5 741 marques de franchises, soit une augmentation de 8,9 %, selon les données. Le nombre de magasins franchisés a augmenté de 5,2 % pour atteindre 248 000 en 2017. Les entreprises de franchise employaient 1,256 million de travailleurs en 2017, soit 11 % de plus qu'il y a un an, et représentaient 4,5 % de la population active du pays.
Une analyse du secteur de la franchise réalisée fin 2019 par la Commission sud-coréenne du commerce équitable (FTC) a montré que le nombre total de franchises dans le pays est en constante augmentation. La FTC a indiqué qu'en 2019, il y avait un total de 254 040 franchises dans le pays. Les restaurants sont le secteur qui compte le plus grand nombre de franchises (122 574), soit 48,2 % du total, suivis par les services, avec 29,5 % (75 046), et le commerce de gros et de détail, avec 22,2 % (56 420). Dans tous les secteurs, les magasins de proximité ont représenté le plus grand nombre de franchises, avec 42 712 dans tout le pays.

Les franchiseurs intéressés par ce marché doivent prendre en considération les points suivants :
-    Respecter les règles définies dans la loi sur les transactions commerciales loyales en Corée
-    Enregistrer les documents d'information auprès de la FTC. L'exécution du contrat de franchise n'est pas autorisée à moins que le franchiseur ne fournisse les documents correspondants et que 14 jours se soient écoulés depuis la date d'enregistrement de ceux-ci.
Les grandes enseignes franchisées
Office Nex
Pour plus d'informations
KFA, Association coréenne de franchise
KFTC, Korea Fair Trade Commission
 

Trouver de l'aide

Les sociétés de commerce spécialisées en import-export
Hyosung Corporation
Ressource recommandée
Portail commercial de l'Asie
 
 
 

Consultez French Desk pour trouver les sociétés d'accompagnement en Corée du sud.

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux