drapeau Colombie Colombie : Investir

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Colombie | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les IDE vers la Colombie ont augmenté de 82 % pour atteindre 17 milliards USD en 2022, grâce aux industries extractives, à la construction, à la finance et aux services de transport, de logistique et de communication.  Au cours de la même période, le stock d'IDE a atteint 233,9 milliards USD, soit environ 68 % du PIB du pays. Selon les données de la Banque centrale, les principaux pays investisseurs sont les États-Unis (21,3 %), l'Espagne (11,9 %), le Panama (11,4 %), l'Angleterre (9,9 %) et la Suisse (6,1 %). Les secteurs recevant le plus d'IDE sont le secteur pétrolier (22,8 %), les services financiers et commerciaux (77,2 %), les industries manufacturières (17,0 %), les mines et carrières (y compris le charbon - 16,0 %), les transports, le stockage et les communications (13,8 %). Au cours des trois premiers trimestres de 2023, le pays a reçu environ 12,7 milliards USD d'IDE (Banque centrale).

Le gouvernement colombien encourage activement l'IDE et impose aux investisseurs étrangers les mêmes règles d'investissement qu'aux investisseurs nationaux. Récemment, le gouvernement a introduit un régime fiscal spécial pour les méga-investissements, prévoyant des allègements fiscaux et d'autres incitations fiscales. En outre, le gouvernement travaille à la mise en œuvre d'autres mesures visant à faciliter les affaires en Colombie, notamment la création d'un guichet unique pour les investisseurs afin de centraliser et d'accélérer les procédures, ainsi que le renforcement des zones exonérées d'impôts du pays.  En outre, des politiques fiscales spéciales ont été mises en place pour tout investissement dans des activités/secteurs créatifs et innovants. Selon ProColombia, l'agence gouvernementale de promotion des investissements, certains des investissements les plus importants réalisés dans le pays ont récemment impliqué des entreprises chinoises. Sur le plan négatif, la corruption reste un obstacle majeur. Malgré les efforts du gouvernement colombien pour améliorer l'environnement des affaires, les investisseurs étrangers soulèvent des questions concernant les barrières non tarifaires, les réglementations et la bureaucratie qui entravent le commerce, l'investissement et l'entrée sur le marché aux niveaux national, régional et municipal. Les parties prenantes s'inquiètent des décisions réglementaires qui semblent favoriser certaines entreprises, créant ainsi un paysage concurrentiel inégal. Pour tout investissement étranger direct ayant l'intention d'établir une présence commerciale en Colombie, l'enregistrement auprès de la superintendance des sociétés et de la chambre de commerce locale est obligatoire. Dans les procédures d'appel d'offres où les conditions sont égales, les offres nationales ont la priorité sur les offres étrangères. De même, parmi les soumissionnaires étrangers à conditions égales, ceux qui disposent d'une main-d'œuvre colombienne substantielle, d'un capital national important et/ou de meilleurs moyens pour faciliter les transferts de technologie sont privilégiés. Les investissements étrangers dans les secteurs de la finance, des hydrocarbures et de l'exploitation minière sont régis par des régimes spéciaux, qui comprennent l'enregistrement des investissements et des accords de concession avec le gouvernement colombien. Toutefois, il n'existe aucune restriction quant au montant des capitaux étrangers autorisés dans ces secteurs. En outre, plusieurs secteurs exigent que les investisseurs étrangers aient un représentant local légal et/ou une présence commerciale dans le pays. Enfin, la Colombie se classe 66e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 84e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 
 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 7.4599.38117.048
Stocks d'IDE (millions USD) 212.299219.498233.919
Nombre d'investissements greenfield* 113139152
Value of Greenfield Investments (million USD) 2.4734.3171.777

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Colombie

Les points forts
  • La Colombie dispose d’une stabilité économique et politique qui a permi de maintenir une croissance soutenue et stable, et de créer progressivement un environnement favorable aux affaires, malgré les conflits sécuritaires internes. 
  • Le pays dispose d’une économie émergente attractive qui repose notamment sur des ressources naturelles abondantes (café, pétrole, or), une main-d’œuvre jeune, qualifiée et compétitive, un secteur touristique en pleine expansion et des accords commerciaux de libre-échange (dans la région avec notamment l’Alliance du Pacifique créée en 2012 et auprès de l’Union européenne ou encore des États-Unis ou de la Corée du Sud). 
  • La situation géographique du pays constitue un point stratégique entre les différents marchés de la région mais aussi avec l'Asie du Sud-Est.
  • Le pays possède des infrastructures portuaires et aéroportuaires modernes facilitant ainsi les échanges commerciaux.
  • La population de 51,4 millions d'habitants (FMI, 2021) représente un marché de consommateurs significatif et dont les revenus sont en hausse.
  • Une main-d'œuvre qualifiée.
  • Les systèmes bancaire et financier sont globalement sains, indépendants et robustes.
  • Enfin, l’accord de paix conclu avec les FARC (le plus ancien et important mouvement de guérilla en Amérique latine) montre que la Colombie souhaite se débarasser des risques liés au trafic de drogue et aux luttes armées et ainsi assurer un environnement sécurisé pour les entreprises et les investisseurs étrangers.
Les points faibles

Parmi les principaux facteurs défavorables aux investissements directs étrangers, on peut citer :

  • Une application relativement aléatoire des droits de propriété intellectuelle.
  • Une corruption qui reste présente et caractérisée par un manque de transparence lors de nombreux appels d'offres.
  • L'importance du secteur informel.
  • Une économie souterraine et des problèmes de sécurité (guérillas et lutte anti-narcotrafiquants). 
  • La violence reste en effet le principal frein au développement du pays, mais le récent accord de paix signé avec le groupe rebelle des FARC devrait contribuer à améliorer sensiblement la situation.
  • L’économie colombienne, peu diversifiée, reste très dépendante aux cours des matières premières et sensible à la conjoncture économique américaine (les États-Unis étant le principal partenaire commercial du pays).
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le gouvernement colombien encourage activement les investissements directs étrangers (IDE). La Colombie concède aux investisseurs étrangers les mêmes restrictions d'investissement qu'aux investisseurs nationaux, même si pendant les appels d'offres, à conditions égales, les offres nationales sont systématiquement préférées aux offres étrangères.

Le gouvernement colombien commence aujourd'hui à récolter les fruits de la politique de sécurité démocratique qu'il a mise en place, dont l'objectif est la création de conditions économiques favorables afin de redonner confiance aux investisseurs, notamment étrangers. Dans ce contexte et après la conclusion de nombreux accords de libre-échange (par exemple l’Alliance du Pacifique, avec les États-Unis et l’UE) le gouvernement continue de déployer des efforts pour consolider, libéraliser et diversifier son économie. Une grande réforme fiscale a ainsi vu le jour en 2016 visant principalement à simplifier le système de taxe et par la même occasion à augmenter les revenus fiscaux de l’État. Enfin, les différentes réformes fiscales votées au cours de la décennie ont toutes tendu vers un allégement de la pression fiscale exercée sur les sociétés (en abaissant les impôts sur les bénéfices à 25% par exemple) ainsi qu’à une baisse considérable des taxes douanières.

Le programme "Commitment to Colombia" vise à maintenir les investissements à la hausse, indépendamment des perturbations causées par le COVID-19. Cette stratégie gouvernementale repose sur deux piliers : des incitations fiscales pour les investisseurs et l'optimisation des processus commerciaux.
Les conventions bilatérales d'investissement signées par la Colombie
La Colombie a signé 19 traités bilatéraux d’investissements. Pour plus de détails veuillez consulter ce lien.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Garantie
La réglementation concernant les prises de participation
La prise de participation majoritaire au capital d'une entreprise colombienne est autorisée, à l'exception du secteur pétrolier.
Les obligations de déclaration
L'agence de promotion des investissements étrangers  permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Ministère du Commerce
Demande d'autorisation spécifique
L'investissement étranger dans les secteurs financier, des hydrocarbures et minier est soumis à des régimes spéciaux. Des restrictions sont appliquées dans des secteurs tels que les médias; la comptabilité; l’audit et le traitement des données; les services bancaires; la pêche; les sociétés privées de sécurité et de surveillance; les télécommunications et les transports.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Investir en Colombie
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Colombie
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Colombie
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Le portail de l'investissement en Colombie
Guide commercial de la Colombie - Administration du commerce international
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux