Accueil Production de vin et exportations

drapeau Chili Chili : Production de vin et exportations

Caractéristiques du vignoble | Production | Exportations

 

Caractéristiques du vignoble

 

Le vignoble chilien date du XVIème siècle et s'est développé rapidement grâce aux conditions climatiques particulièrement favorables et à la géographie du pays.
D'après l'Organisation internationale de la vigne et du vin, le vignoble chilien était en 2020 le 8ème vignoble mondial (stable depuis 2018) avec une superficie de plus de 207.000 hectares (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021), en retrait de 3.000 ha sur l'année précédente. En dix ans, le vignoble chilien aura toutefois augmenté de plus de 40%. Cette surface représentait 2,8% de la superficie viticole mondiale en 2020.

La majeure partie de la production provient de la Région du Maule, de la Région du Libertador General Bernardo O'Higgins ainsi que de la région métropolitaine de Santiago. Ces trois régions représentaient près de 90% du total national en 2019.

Les cépages actuellement présents sont peu diversifiés et l'expansion de la production requiert l'importation de nouvelles variétés, de porte greffes, de matériel et de produits viticoles.

Les vins rouges destinés au marché domestique sont vinifiés à bas d'un cépage local, le « país ». Les vins rouges destinés à l'exportation sont vinifiés à partir du Cabernet-Sauvignon (plus de 32% des surfaces plantées en 2020) et du Merlot (12%). Quelques vins blancs sont aussi vinifiés à partir de Chardonnay (plus de 10%) et de Sauvignon (14%).

La production chilienne est répartie sur une centaine de domaines plus ou moins intégrés. Les exploitations sont de plus en plus grandes.

 
Evolution des superficies du vignoble 201820192020
Superficie (1000 ha) 212,0200,0207,0
Part de la superficie du vignoble national dans la superficie du vignoble mondial (%) 2,82,72,8

Source : Eurostat, OIV Statistical Report 2021 ; OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Production

 

Le Chili a été, en 2020, le 8ème producteur mondial de vin, soit une perte d'une places en un an et de deux places depuis 2018. Son volume de production a été de 1,03 milliard de litres, en baisse de 13% par rapport à 2019, soit 3,96% de la production mondiale (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021). Le secteur vitivinicole représente environ 1% du PIB chilien. La progression du secteur avait été régulière depuis 2010, à l'exception de 2014, puis de 2016 lorsque le phénomène climatique El Nino et le surplus d'humidité ont affecté la production en Amérique latine de l'année suivante. On constate depuis 2018 deux nouveaux reculs successifs.

Le Chili est très largement auto-suffisant puisque sa production représentait plus de 5 fois la consommation nationale de 180 millions de litres en 2020, soit le plus important ratio au monde chez les grands pays producteurs avec 572,2%. Une très large part de cette production peut donc être exportée, ce qui explique que le pays soit actuellement le 4ème pays exportateur du monde en volume (850 millions de litres) et le 5ème en valeur avec plus d'1,59 milliard EUR de recettes (Organisation internationale de la vigne et du vin - OIV, 2021).

Le Chili produit énormément de vin rouge, qui représente les 3/4 de la production totale. Le secteur s'oriente vers la production de vins fins à forte valeur ajoutée. Viña Santa Rita est resté pour la quatrième année consécutive leader de la production nationale avec 31% des parts de marché en volume, devant Viña Concha y Toro et Viña San Pedro Tarapacá  avec 27% (Euromonitor International, 2019).

Autrefois concentrée sur une demi-douzaine d’entreprises, la production de vins est aujourd'hui le fruit de plusieurs centaines de domaines.

 
Evolution de la production de vin 201820192020
Production de vin (milliers d'hectolitres) 12.900,011.900,010.300,0
Part de la production nationale de vin dans la production mondiale de vin (en %) 4,44,64,0

Source : OIV Statistical Report 2021

Retour vers le haut

 

Exportations

 

En 2020, le pays a exporté 871,32 millions de litres de vin pour une valeur totale de 1,92 milliard USD. Les exportations ont diminué de 7,8% en volume et de 4,5% en valeur par rapport à 2018 ce qui montre que le pays a exporté des vins de meilleure qualité, se vendant plus cher sur le marché, la baisse des exportations en volume étant supérieure à celle en valeur.

Entre 2018 et 2020, les exportations de vins embouteillés ont diminué de 6,8% en volume et de 4,7% en valeur, les exportations de vins en vrac ont diminué de 8,6% en volume et de 1,3% en valeur et les exportations de vins effervescents ont diminué de 15,4% en volume et de 15,3% en valeur.

La majorité des vins exportés en 2020 étaient des vins tranquilles embouteillés (55,6% du volume total). Les vins en vrac représentaient 41,4% du volume des exportations et les vins effervescents 3%.

 

Evolution des exportations de vin

  2018 2019 2020

Total
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
1.999,11
850,15

 
1.929,18
871,32

 
1.821,55
851,72

Vins tranquilles embouteillés
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
1.598,67
500,49

 
1.532,48
484,95

 
1.473,52
483,59

Vins tranquilles en vrac
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
328,02
319,77

 
336,29
360,54

 
287,31
339,98

Vins effervescents
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
19,18
4,61

 
18,54
4,61

 
14,67
3,48

Source : Comtrade

 

Retour vers le haut

Selon les dernières données disponibles de COMTRADE, les principaux clients du pays étaient : la Chine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon. La Chine représentait à elle seule 17% du volume pour 17,1% de la valeur des exportations de vin. Les Etats-Unis étaient le second client du pays en valeur (11,7% des parts de marché devant le Royaume-Uni avec 10,1%) et le second en volume (15,7% des parts de marché, également devant le Royaume-Uni avec 13,2%).

Le pays a vendu des vins de moins bonne qualité à destination du Royaume-Uni et des Etats-Unis, se négociant moins cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (10,1% et 11,7% respectivement) étaient inférieures à celles sur le volume (13,2% et 15,7% respectivement).

A l'inverse, le pays a vendu des vins de meilleure qualité à destination du Japon et du Brésil, se négociant plus cher sur le marché, puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (8,9% et 7,8% respectivement) dépassaient légèrement celles sur le volume (8,7% et 6,2% respectivement).

 

Les principaux clients en valeur

  Valeur (millions USD) Part des exportations (%)
Chine 330,80 17,15
Etats-Unis 226,75 11,75
Royaume Uni 195,25 10,12
Japon 172,04 8,92
Brésil 149,65 7,76
Autres 854,69 44,30
Total 1.929,18 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2019

 

Les principaux clients en volume

  Volume (millions litres) Part des exportations (%)
Chine 148,39 17,03
Etats-Unis 137,00 15,72
Royaume Uni 115,08 13,21
Japon 76,21 8,75
Brésil 54,19 6,22
Autres 340,45 39,07
Total 871,32 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2019

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022