Accueil Le contexte économique

drapeau Burundi Burundi : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie burundaise se remettait toujours de la crise de 2015 lorsqu'elle a été touchée par la crise du COVID-19 en 2020. Après une croissance estimée à 1,8% en 2019, le PIB s'est contracté de 1,3% en 2020 (FMI). Il devrait remonter à 2,8% en 2021 et 3,7% en 2022, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique et de la hausse du prix du café sur les marchés internationaux. Le secteur minier (en particulier la production de terres rares) devrait également contribuer à cette performance, puisque le gouvernement octroie des licences pour attirer le secteur privé.


En 2020, l'économie burundaise est entrée en récession sous l'effet de la pandémie. L'industrie a vu sa production diminuer de 4,5% par rapport à 2019 et les services ont chuté de 1,8% (BAD). La pandémie a exacerbé les défis économiques préexistants et créé d'importants besoins de financement budgétaire (FMI). Les autorités ont mis en place un plan de 4,7% du PIB pour soutenir un système de santé qui est l'un des plus fragiles au monde, et pour renforcer le filet de sécurité sociale et certaines parties du réseau routier (Coface). Le déficit budgétaire a doublé, passant de 4,2% du PIB en 2019 à 8,7% du PIB en 2020, en raison de l'augmentation des dépenses publiques liées aux élections et à la lutte contre la pandémie (BAD). La dette publique a atteint 69,5% du PIB en 2020 et devrait augmenter pour atteindre 75,6% du PIB en 2021 et 74,2% du PIB en 2022 (FMI). Le déficit commercial structurel et l'augmentation de la dette intérieure exposent le Burundi à un risque élevé de surendettement (BAD). Le pays a bénéficié d'un allégement de la dette du FMI dans le cadre du Fonds fiduciaire pour la maîtrise des catastrophes et le secours. L'inflation a grimpé à 7,3% en 2020 (après une déflation de -0,7% en 2019), sous l'effet d'une baisse de la production agricole et de la hausse des prix des produits importés. Il devrait rester élevé en 2021 (4,1%) et baisser à 2% en 2022 (FMI). Les réserves de change de la banque centrale sont très faibles, accentuant la dépréciation du franc burundais et le manque de liquidité de l’économie (Coface). Les priorités du gouvernement restent de soutenir la reprise économique et sociale et de répondre aux besoins de financement extérieur et budgétaire. Les défis structurels incluent la détérioration des infrastructures et la corruption.

Avec près de 65% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté, le Burundi se classe au 185e rang sur 189 pays selon l'indice de développement humain. Le chômage est également endémique, en particulier chez les jeunes citoyens, même si selon la Banque mondiale, le taux de chômage était de 0,8% de la population active totale en 2020. L'espérance de vie à la naissance est faible, à environ 61 ans (Banque mondiale). De plus, un adulte sur 15 est séropositif et les fournitures médicales sont insuffisantes. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 8,2 millions de Burundais (73% de la population) ont été touchés par le paludisme en 2016; plus de 3 800 sont morts, ce qui a incité le gouvernement à le déclarer épidémie. La malnutrition sévère et modérée touche 50% de la population.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 3,01e3,04e3,193,403,64
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 1,8e-1,0e1,64,24,7
PIB par habitant (USD) 261e256e261270280
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 60,367,072,471,267,7
Taux d'inflation (%) -0,77,3e5,64,64,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,35-0,32-0,49-0,49-0,49
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -11,6-10,4-15,4-14,4-13,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc du Burundi (BIF) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 1.760,241.953,152.042,382.073,712.187,36

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 86,2 3,3 10,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 28,5 10,7 45,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,8 1,8 -1,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Plus d'informations sur la page "Market Analyses about the Burundi" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

La population active en chiffres

201820192020
Population active 4.822.3744.987.3905.134.416

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 79,80%79,94%80,00%
Taux d'activité des hommes 78,03%78,19%78,25%
Taux d'activité des femmes 81,51%81,63%81,69%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
49,9/100
Rang mondial :
161
Rang régional :
40

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
147/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Allafrica.com
Iwacu
Agence de presse du Burundi
Net Press
Les ressources utiles
Site Internet de la Présidence
Ministère de l'économie
Ministère de l'eau, de l'énergie et des mines
Banque Nationale
 
 

Retour vers le haut

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Février 2022