drapeau Albanie Albanie : Investir

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Albanie | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

Les flux d'IDE vers l'Albanie ont augmenté régulièrement depuis le début des années 2000, dépassant en moyenne 1 milliard de USD par an pour la période 2008-2020. Selon le rapport 2022 de la CNUCED sur l'investissement dans le monde, les flux d'IDE se sont élevés à 1,2 milliard de USD en 2021, soit une augmentation de 11,3 % en glissement annuel et un retour à un niveau proche de celui d'avant la pandémie. La même année, le stock d'IDE a atteint 10 milliards de USD, soit environ 55% du PIB. Les investissements étrangers sont essentiellement orientés vers les industries extractives, le secteur de l'énergie, la banque et l'assurance, les technologies de l'information et de la communication et l'immobilier (Département d'Etat américain). Les données de la Banque centrale montrent qu'au cours des trois premiers trimestres de 2022, les flux d'IDE ont totalisé 984 millions d'euros, les principaux pays investisseurs étant les Pays-Bas (147 millions d'euros), l'Italie (98 millions d'euros) et l'Allemagne (75 millions d'euros). En termes de stocks, la Suisse détient la part la plus importante, suivie des Pays-Bas, du Canada et de l'Italie.

L'Albanie a mis en place des réformes pour stimuler l'IDE. L'État a adopté une réforme fiscale avantageuse pour les investisseurs étrangers visant à réduire la corruption et les difficultés administratives qui peuvent décourager les investisseurs. Les longues procédures d'obtention de licences d'exploitation dans les secteurs du commerce, de la construction et du tourisme ont ralenti la progression des investissements. Le manque de transparence dans les marchés publics et la mauvaise application des contrats entravent également les IDE en Albanie. En outre, les investissements continuent de souffrir du manque d'infrastructures et d'un droit de propriété mal défini ; les droits de propriété continuent de poser problème car il est difficile d'obtenir un titre de propriété clair. Le pays a déclaré cibler les investissements étrangers dans les secteurs suivants : énergie et mines, transports, télécommunications, infrastructures et déchets urbains, tourisme, agriculture et pêche. Les investisseurs étrangers peuvent détenir la totalité des entreprises locales, sauf dans certains secteurs sensibles tels que le transport aérien national et international de passagers et la radiodiffusion télévisuelle. L'Albanie ne dispose pas actuellement d'un mécanisme d'examen des investissements pour les IDE entrants. Le pays se classe 84e sur 132 dans l'indice mondial de l'innovation 2022 et 101e sur 180 dans l'indice de perception de la corruption.

 
 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.1081.2341.434
Stocks d'IDE (millions USD) 9.60810.08111.397
Nombre d'investissements greenfield* 537
Value of Greenfield Investments (million USD) 339113160

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Albanie

Les points forts
Les points forts de l'économie albanaise sont :

  • Un dynamisme certain avec un taux de croissance de 2,24% en 2019 (FMI).
  • Une position géographique stratégique (avec des ports dans l'Adriatique et sur la mer Ionienne).
  • D'importantes ressources naturelles (pétrole, chrome, cuivre et charbon).
  • Une main-d'œuvre jeune et bon marché. 
  • La perspective de son intégration à l'Union européenne. 
  • Une monnaie (le lek) solide et stable face à l’euro.
  • Un système fiscal compétitif
  • Libre accès aux principaux marchés (l'Albanie fait partie de plusieurs ALE avec de grands marchés, ainsi que du système général de préférences)

L'Albanie est un pays en plein développement qui a besoin des investisseurs étrangers pour développer des pans entiers de son économie, ce qui offre de nombreuses opportunités intéressantes.

Les points faibles

L’Albanie est l’un des pays les moins développés d’Europe et l’économie albanaise demeure fragile et fortement tributaire de l’aide institutionnelle extérieure. Les principaux freins au développement du pays et à l’attraction d’investisseurs étrangers sont :

  • Une économie informelle très enracinée et avec un poids considérable sur le PIB (56,7 % en 2019 selon l'OIT, dernières données disponibles).
  • Une population relativement pauvre et en dessous des standards européens, et de faibles investissements de l’État pour l’éducation représentant 3.6% du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles).
  • Une économie peu diversifiée et très tributaire de l’agriculture (18,5% du PIB et 36,4% des emplois en 2019 selon la Banque mondiale, dernières données disponibles).
  • Un risque élevé que la corruption et le crime organisé nuisent à l'État de droit.
  • Des systèmes fiscal et douanier défaillants.
  • Un manque d’infrastructures modernes.
  • Des pénuries d'énergie récurrentes provoquant des coupures de courant.
Les mesures mises en place par le gouvernement
Des réformes législatives et fiscales ont été mises en place au cours de ces dernières années, ainsi que de nouvelles lois sur le partenariat public-privé, les achats publics, les zones franches, l’enregistrement des entreprises et la signature électronique. Le pays a ainsi ratifié la « Charte de l’Investissement » : une initiative du Pacte de Stabilité qui vise à réformer l’environnement légal afin de faciliter les IDE dans les Balkans. Des mesures sont également prises pour réduire de moitié les barrières non tarifaires et de raccourcir le délai d’enregistrement d’une entreprise (de 40 jours actuellement à 8 jours seulement). Le gouvernement d’Edi Rama, porté par son désir d’intégrer l’Union européenne, s’attelle à réformer le pays et à le restructurer pour consolider le dynamisme de son économie. Des réformes ont ainsi vu le jour afin de baisser le déficit public du pays (en 2019, le déficit public a atteint 1,9 % du PIB - FMI), réorganiser le secteur clé de l’électricité et augmenter les pensions des retraites.

L'Albanie a donc mis en place depuis un certain nombre d'années des mesures visant à attirer les capitaux étrangers. Des garanties telles que le traitement égal entre nationaux et investisseurs étrangers et des mesures fiscales comme l’exemption de TVA pour les exportations et services internationaux ainsi que pour les activités d’importation de biens importés et destinés à la réexportation vont dans ce sens et permettront un développement des IDE dans le pays.
Les conventions bilatérales d'investissement signées par l'Albanie
L'Albanie a signé des conventions de protection des investissements avec : la Grèce, l'Allemagne, l'Italie, la France, l'Autriche, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, le Danemark, la Suède, le Portugal, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie, la République Tchèque, la Suisse, les Etats-Unis, la Turquie, la Roumanie, la Bulgarie, la Macédoine, la Croatie, la Russie, Israel, la Tunisie, l'Egypte, la Chine, la Malaisie, la Serbie-Monténégro, la Corée du Sud et le Kosovo.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Garantie.
La réglementation concernant les prises de participation
Possible.
Les obligations de déclaration
L'Agence albanaise pour le développement des investissements (AIDA) dans le pays permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Agence de Promotion à l'Investissement.
Demande d'autorisation spécifique
Aucun secteur n'est fermé à l'investissement et aucune autorisation préalable du gouvernement n'est nécessaire pour pouvoir investir. Il n'y a aucune restriction de participation, une société peut-être 100% étrangère.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
L'Agence albanaise pour le développement des investissements (AIDA)
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Albanie
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Albanie
DgMarket - Appels d'offres dans le monde, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Raisons d'investir en Albanie - Agence Albanaise de Développement des Investissements
 (en anglais)

 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Décembre 2023

L'agence est le bras armé de la Région en termes de développement économique, d'innovation et de soutien à l'emploi. A ce titre, AD'OCC déploie les dispositifs de financement définis par la Région pour ancrer durablement l'emploi sur le territoire.

Contact Sites Pérols
  • 3840 avenue Georges Frêche 34477 Pérols
  • Tél : 04 99 64 29 29
Contact Site Toulouse
  • 55 Avenue Louis Breguet – La Cité CS 84008 – 31028 Toulouse Cedex 4
  • Tél : 05 61 12 57 12

Réseaux