drapeau Albanie Albanie : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire de l'Accord international sur le café de 2001
La coopération économique internationale
Membre du FMI, de la Banque Mondiale, du Conseil de l'Europe.
Les barrières non-tarifaires
Il n’y a pas de barrières non tarifaires à l’importation en Albanie sauf quotas ou contrôles particuliers liés à certains accords multilatéraux ou bilatéraux avec d’autres pays.
Les droits de douane et les taxes à l'importation
Depuis décembre 2006, la plupart des produits agricoles et industriels venant de l’UE sont exemptés de droits de douane. Le taux maximum est de 15%, il est appliqué sur les textiles, les bijoux et certains produits de luxe. En Albanie il y a 6 types de taux de douane : 0%, 2%, 5%, 6.5%, 10%, et 15%. Pour calculer le taux de douane : la TVA est indexée sur le CIF : (coût, assurance et cargaison) c'est-à-dire la valeur des biens additionnée aux droits sur ces biens.

Retrouvez les droits de douane et les taxes locales qui s'appliquent à votre produit sur notre service Droits de douane et taxes locales.


La classification douanière
Consulter le DPS : bureau officiel qui applique les TBT (Technical Barriers to Trade) et SPS (Sanitary and Phyto-sanitary Measures). Ces bureaux font partie de la Direction Générale de Standardisation, elle même liée au Ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Energie. Pour plus d'information, voir le site du Service des Douanes.
Les procédures d'importation
Tout produit importé doit porter une description du produit qui doit être en albanais pour les produits alimentaires et en grec, italien ou anglais pour les produits non alimentaires. Le General Directorate of Accreditation est l’institution qui se charge d’accorder et de vérifier les certifications. Il faut aussi noter que depuis 1990 l’Albanie suit les règles de l’Union européenne et de l’OMC.

La documentation à fournir est la suivante : le certificat de qualité des marchandises ; le certificat d'analyse de marchandises ; le certificat d'origine des marchandises ; la facture d'achat originale et les conditions de livraison (le contrat de vente pour le bien est facultatif) ; les documents de transport (CMR, BL, AWB) ; le numéro de TVA de l'importateur, l'autorisation d'importation pour certaines marchandises.

Lors du passage aux douanes il faut remplir un formulaire de déclaration de marchandises. L’agent de douane contrôle la marchandise et calcule les droits de douane. Des licences sont exigées pour certains produits comme les marchandises liées au secteur militaire ou stratégique, le matériel radioactif et les drogues. Il faut alors s’adresser au Ministère de la Défense ou au Ministère de la Santé pour obtenir une autorisation d’importation. Par ailleurs, il est obligatoire de décrire les caractéristiques sanitaires des produits alimentaires ou médicaux. Les médicaments et l'équipement médical doivent être enregistrés auprès du Centre national des médicaments et de l'équipement médical pour être importés dans le pays.

Pour plus d'informations, rendez vous sur le portail internet des douanes albanaises.

 

Pour aller plus loin, consultez notre service Contrôle des importations et Contrôle des exportations.

 
Pour plus d'informations
Agence albanaise pour le développement des investissements (AIDA)

Plus d'informations sur la page "Traders, Agents in Albania" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Le profil du consommateur
Le revenu par habitant en Albanie a augmenté constamment depuis une décennie, cependant, la population jouit encore d’un faible niveau de salaire au regard des standards européens. En 2019, le PIB par habitant était de 5 353 USD selon la Banque mondiale (dernières données disponibles).
Même si aucune donnée précise sur la taille du marché n'est disponible, la consommation privée est en constante augmentation en Albanie (en prix constants).
Le pays conserve une économie où l’argent liquide est prédominant : les cartes de crédit sont principalement utilisées dans les supermarchés, les restaurants, les hôtels et les grands magasins. L’utilisation de cartes de débit a augmenté significativement ces dernières années, mais elles sont encore davantage utilisées pour retirer de l’argent plutôt que pour effectuer des paiements.
Le comportement de consommation
Pour les consommateurs albanais, le prix est un facteur décisif et primordial dans le processus d’achat et ils cherchent activement les bonnes affaires. Les prix sont fixés par le marché, à quelques exceptions près, telles que l’électricité, qui est régulée. Le gouvernement définit également les marges de plusieurs entités faisant partie du circuit de distribution des produits pharmaceutiques.

Les consommateurs albanais sont sensibles à la publicité. Toutes les formes de médias, notamment la télévision, les journaux, les magazines, la radio et les panneaux sont utilisés même si la télévision reste le média prédominant. Dans une moindre mesure, les foires commerciales, la documentation promotionnelle et les événements sponsorisés sont également utilisés pour faire la promotion de produits ou de services. Les événements et les salons commerciaux sont des moyens efficaces de promouvoir des produits industriels.
L’assistance de vente et le service client sont relativement sous-développés, à l’instar des outils marketing, néanmoins fournir ce genre de services peut constituer un atout. Le commerce en ligne en est à ses balbutiements, un nombre limité de commerçants nationaux seulement offrant cette option en Albanie.
Les associations de consommateurs
Association albanaise de consommateurs
Principales agences de publicité
Albvizion
Marketing & Media
Vatra

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
Les petits magasins indépendants, dont la plupart vendent des produits Italiens et Grecs, dominent le marché du retail bien que les chaines, dont les supermarchés Spar et Conad, se sont fortement développées ces dernières années. De même, Inditex, propriétaire de marques telles que Zara, Pull&Bear, Massimo Dutti, Bershka, et Stradivarus, est arrivée sur le marché en 2014. D’autres retailers tels que Megatek, GoTech, Globe et Neptune (magasins d’éléctoménager) sont également présents. Le premier grand centre commercial a ouvert en 2005, suivit par le City Park en 2009. La galerie marchande Tirana East Gate (qui héberge les enseignes Spar et Inditex) a ouvert en 2011, suivie de Ring Shopping Mall en 2015. Toptani Shopping Mall a ouvert récemment dans le centre de Tirana. D’autres centres commerciaux ont ouvert dans d’autres grandes agglomérations d’Albanie. Les biens d’équipements et les équipements spécialisés sont vendus, dans la plupart des cas, directement aux industriels et aux professionnels. Lors de la vente de ces produits, avoir recours à un agent est essentiel.
Les salons professionnels destinés aux consommateurs constituent également une partie importante du développement du retail en Albanie.
Part de marché
Les entreprises étrangères qui souhaitent intégrer le marché albanais et distribuer des marchandises peuvent trouver un nombre considérable de marchands, d'agents, d'intermédiaires, de grossistes et de détaillants en Albanie. La plupart des canaux de distribution sont en place et un certain nombre d'acteurs de poids sont entrés sur le marché albanais au cours des dernières années. La majorité du commerce passe par le port de Durrës, qui gère plus de 90% du commerce maritime. L'Albanie compte également deux ports plus petits : Vlore au sud et Shengjin au nord. Le commerce à terre peut dédouaner aux points de passage frontaliers avec la Grèce, la Macédoine, le Kosovo ou le Monténégro.

Les petites boutiques privées, dont beaucoup proposent des produits italiens et grecs, dominent le secteur du commerce de détail, bien que les chaînes de vente au détail, y compris les chaînes de supermarchés Big Market, Spar et Conad, se soient multipliées ces dernières années. D’autres part, Inditex, qui possède des marques comme Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka et Stradivarius, est entrée sur le marché en 2014. D'autres retailers sont présents comme Megatek (bricolage), GoTech, Globe et Neptune (électronique et appareils électroménagers). Le premier centre commercial (QTU) a ouvert ses portes en 2005, suivi par le centre commercial City Park en 2009. Tirana East Gate (qui abrite Spar et Inditex) a ouvert ses portes en 2011, suivie par Ring Shopping Mall en 2015. Toptani Shopping Mall a ouvert récemment dans le centre de Tirana. Les centres commerciaux ont ouvert dans d'autres zones urbaines importantes en Albanie, à l'instar de Durres, Fier et Elbasan.

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
En décembre 2017, l'Albanie comptait 2,9 millions d'habitants, dont 1,93 million d'internautes, soit un taux de pénétration de 65,8%. Pour ce qui est du mode d’accès à Internet, 48% des Albanais utilisent des ordinateurs (ordinateurs portables), 49% utilisent des téléphones portables, 3% des tablettes et 0,03% d’autres appareils. Par rapport à l'année précédente, le nombre d'utilisateurs d'ordinateurs a chuté de 13%. Dans le même temps, on a observé une augmentation de 19% du nombre d'utilisateurs d'Internet par téléphone mobile, une baisse de 21% du nombre de personnes accédant à Internet via leur ordinateur de bureau et une augmentation de 200% de l'utilisation des «autres appareils». L’Albanie est l’un des rares pays d’Europe à ne pas avoir de point d’échange Internet neutre. Les gouvernements déploient actuellement des efforts pour améliorer la disponibilité de la large bande et les conditions d'accès dans toute l'Albanie. Cependant, le taux de pénétration des lignes fixes et du haut débit reste très faible par rapport aux normes internationales. Au fur et à mesure que l'infrastructure du réseau mobile s'améliore, les consommateurs préfèrent toujours cette plate-forme pour les services de voix et de données. Le secteur de la téléphonie mobile sera donc le centre de la croissance future de l'ensemble du marché. En 2017, 69,3% des Albanais étaient abonnés au haut débit mobile, tandis que 41% des ménages avaient un accès Internet à domicile. En septembre 2018, les moteurs de recherche les plus populaires du pays en termes de part de marché étaient Google (96,27%), Yahoo! (2,38%) et Bing (1,15%). En ce qui concerne les navigateurs, les plus populaires sont Chrome (68,45%), Safari (18,43%), Firefox (4,25%), Samsung Internet (3,47%), Android (1,48%) et Opera (1,25%).
Le marché du e-commerce
Il n'y a pas de données publiques disponibles sur le commerce électronique en Albanie. Il n'y a qu'un nombre limité de marchands nationaux offrant l'option du commerce électronique dans le pays. L’Albanie est toujours une économie monétaire et les cartes de crédit ne sont pas couramment utilisées en dehors des grands hôtels, restaurants et grands magasins. Pour promouvoir leur utilisation, les banques locales ont commencé à introduire des réductions spéciales sur divers biens de consommation en partenariat avec des entreprises. Les achats transfrontaliers sur Internet en sont à leurs débuts et ne sont pas encore développés, en raison notamment de la faible utilisation des cartes de crédit, du faible pouvoir d'achat et du coût élevé des expéditions. En outre, de nombreux marchands en ligne ne livrent pas en Albanie. En 2016, le gouvernement a réduit le montant hors taxe de 150 EUR à 22 EUR, ce qui a considérablement réduit les achats en ligne transfrontaliers. Bien que le commerce électronique se développe encore dans le pays, il existe quelques magasins de commerce électronique populaires en Albanie. Parmi les plus populaires, citons Megatek, 123.al et EBuy.al. Les produits les plus populaires achetés en ligne sont les appareils électroniques, suivis des vêtements et des chaussures, des livres et des produits cosmétiques. L’infrastructure de télécommunications albanaise est perçue comme un obstacle à l’expansion du marché du commerce électronique. Selon la Banque mondiale, un nombre important d'entreprises albanaises ont déclaré que des services de télécommunication inadéquats et coûteux entravent leurs activités.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les principaux moyens de transport
Le transport de marchandises peut se faire via terre ou mer. Les plus grands ports de marchandises sont Durres et Vlora mais les ports de Saranda et de Shengjin font aussi transiter des marchandises. Les entreprises étrangères utilisent souvent les ports de Thessalonique et Le Pirée en Grèce et de Bari et Brindisi en Italie. Les plus grands bureaux de douane sont à Kakavija (sud), Kapshtica (est) et Hani i Hotit au nord. Pour le transport national, il n’y a pas de liaisons aériennes intérieures et le réseau ferré est vétuste. Le réseau routier laisse à désirer et certaines zones ne sont praticables que par 4x4. Pour plus d'informations, consultez l'Agence albanaise pour l'investissement (AIDA) (en anglais) et l'Institut des transports.
Les ports
Durres
Les aéroports
Aéroport de Tirana
L'administration des transports maritimes
Ministry of Infrastructure and Energy
L'administration des transports aériens
Ministry of Infrastructure and Energy
L'administration des transports routiers
Direction du transport routier
L'administration des transports ferroviaires
Ministry of Infrastructure and Energy

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
Pour les ressources destinées aux entreprises sur la gestion du risque de production et de la chaîne d'approvisionnement dû à l'apparition de la pandémie de Covid19, veuillez consulter le rapport COVID-19 : Managing supply chain risk and disruption (en anglais ; Deloitte Canada, 2020), ainsi que le rapport COVID-19 : How to fortify your supply chain (en anglais ; Kearney, 2020).
La plate-forme COVID Action Plan du Forum économique mondial fournit des informations utiles sur les dernières tendances stratégiques concernant les implications de COVID-19 pour les entreprises, y compris les systèmes de production et d'approvisionnement. Le rapport "Outbreak Readiness and Business Impact" (en anglais ; Forum économique mondial en collaboration avec le Harvard Global Health Institute) offre un aperçu de la gestion du risque d'épidémie par les entreprises et des stratégies pour une réponse efficace et la résilience.

Le secteur industriel représente 20% du PIB. 

L’Albanie a des réserves considérables de cuivre, de charbon de chrome et de nickel. Le gouvernement accorde des concessions à des entreprises étrangères pour l’exploitation d'une partie de ses réserves de minerais. L’exploitation des mines de charbon et de nickel a été privatisée. De plus, le pays dispose de réserves de bauxite, de phosphate et de calcaire inexploitées ainsi que de réserves de marbre et de pierre qui pourraient être utilisées dans le secteur de la construction.

Dans le secteur industriel actuellement, la tendance est à l’existence de petites lignes de fabrication. Les secteurs de l’agro-industrie, du textile, de la chaussure et du bois ont attiré un grand nombre de petites joint-venture : le textile (37,4 % des exportations) et la chaussure (21% des exportations) offrent d’importantes opportunités de coopération avec des investisseurs étrangers. Les avantages offerts par le bois vont de la coupe jusqu’à l’exportation en passant par la production d’emballages. L’Albanie importe 75% de ce qu’elle consomme mais ses atouts humains (main d’œuvre) et naturels (matières premières) devraient favoriser le développement de son industrie.

Les annuaires d'entreprises

Annuaires multisectoriels
Yellow pages of Albania
 

Trouvez des annuaires sectoriels en Albanie grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
Associations professionnelles par secteur
16 fédérations professionnelles répertoriées pour l'Albanie.
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Unions des Chambres de commerce et d'industrie
Contacter vos représentations commerciales en Albanie
Contactez la mission économique.
Ambassade de France en Albanie
 
 

Plus d'informations sur la page "Service Providers in Albania" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

Plus d'informations sur la page "Sales in Albania" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022