drapeau Afghanistan Afghanistan : Voyager

Dans cette page : Les conditions d'entrée | Préparer votre voyage | Visiter | Les conditions de vie | Se restaurer | Payer | Parler | Les ressources utiles

 

Les conditions d'entrée

Les services des passeports et visas
Informations relatives aux visas (Ministère afghan des affaires étrangères)
Pour plus d'informations
Listes des ambassades et des consulats afghans
Contacter l'Ambassade
Ambassade d'Afghanistan en France
 
Consultez IATA Travel Centre pour connaître les exigences du pays en matière de passeport et de visa.
 

Return to top

Préparer votre voyage

Les moyens de locomotion utilisés en ville

Nos recommandations
En Afghanistan, se déplacer en voiture peut être extrêmement dangereux à cause de l’état des routes et du contexte sécuritaire général. Même si les routes dans la partie nord du pays sont plutôt sûres et asphaltées, l’état des infrastructures et les conditions de sécurité, en particulier dans les provinces du sud, rendent la conduite dangereuse. D’une manière générale, les conducteurs doivent être attentifs aux mines sur le bord des routes.
Milli Bus, un service gouvernemental de transport en bus, fonctionne dans la capitale Kaboul, faisant office de transport en commun, et à travers l’Afghanistan. En plus des taxis traditionnels, des services de taxis localisables par GPS et disponibles en ligne, ont été lancés ces dernières années. Les taxis sont habituellement disponibles autour des principaux hôtels, des aéroports et des autres lieux fréquentés par les touristes. Il est possible que les chauffeurs disposent d’un bagage élémentaire en anglais.
Les cartes des réseaux urbains
Collection de cartes de l'Afghanistan de l'Université du Texas (UT)
Carte routière de l'Afghanistan

Retour vers le haut


Rejoindre le centre ville depuis l'aéroport :


Aéroport

Distance

Taxi

Bus

Train

Location de voitures
Aéroport Hamid Karzai de Kaboul (KBL) 8 km / 5 miles 100 afghanis afghans/ 15 min Disponibles Pas disponible Disponible

Les moyens de locomotion utilisés dans le reste du pays

Nos recommandations
Le réseau routier afghan a été principalement construit dans les années 1960 avec l’aide des Etats-Unis et de l’Union Soviétique. Le système autoroutier est en train d’être construit alors que les routes régionales sont en phase d’amélioration. Moins d’un tiers des routes sont asphaltées, la plupart se trouvant dans le nord du pays. Milli Bus, un service gouvernemental de transport en bus circule dans tout le pays ; cependant, l’avion reste le moyen de transport le plus sûr pour les étrangers qui visitent l’Afghanistan.
Au total, il y a 43 aéroports dans le pays, l’aéroport Hamid Karzai étant le plus grand et constituant la principale porte d’entrée dans le pays pour les voyageurs civils étrangers. Etant donné que l’ensemble des compagnies aériennes afghanes sont interdites dans l’espace aérien de l’UE, la plupart des passagers internationaux transitent par Istanbul ou Dubaï.

Retour vers le haut

Les compagnies aériennes

Nom Type de droits Vols internes Vols internationaux
Fly Ariana Nationale Oui Oui
Safi Airways Privée Oui Oui
Kam Air Privée Oui Oui
Fly East Horizon Privée Oui Non

Vous pouvez consulter la liste de la sécurité aérienne de l'UE. Consultez également le classement de l'Administration fédérale américaine de l'aviation (FAA).

Retour vers le haut

Se déplacer par ses propres moyens

Nos recommandations
En Afghanistan, se déplacer en voiture peut être extrêmement dangereux à cause des infrastructures en mauvais état et d’un contexte sécuritaire hautement instable. Le réseau routier principal afghan date des années 1960 et est actuellement en phase de rénovation grâce à l’aide internationale. Les autoroutes, en particulier dans le nord du pays, sont plutôt sûres et asphaltées tandis que les routes sont mal entretenues et pas suffisamment sûres pour les étrangers dans les provinces du sud. On estime qu’il existe entre 5 et 7 millions de mines terrestres à travers le pays et le long des routes.
L’assistance routière est inexistante sur les autoroutes. Le trafic est chaotique dans les villes car les voitures doivent partager la chaussée avec de nombreux piétons, cyclistes et animaux. Beaucoup de routes ont des nids-de-poule et ne sont pas convenablement éclairées.
De nombreux pays, notamment les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, conseillent actuellement d’éviter dans la mesure du possible de voyager en Afghanistan.
Les cartes routières
Carte routière Ezilon
Trouver un itinéraire
Carte routière Ezilon

Return to top

Visiter

Les différentes formes de tourisme

Historique
Malgré des décennies de guerre civile et de conflits, l’Afghanistan a conservé de nombreux sites historiques, dont la plupart se situent dans la capitale Kaboul, à Herat, à Bamiyan, et à Mazar-e Sharif. Même s’il est recommandé aux touristes d’éviter de voyager en Afghanistan dans la mesure du possible, plusieurs sites peuvent encore être visités de manière sûre. Ce sont les suivants :
-    Le tombeau de Bâbur et ses jardins : créé par l’empereur moghol Bâbur au 16e siècle, ce site est le plus grand et le plus vieux jardin public de la ville de Kaboul.
-    Paysage culturel et restes archéologiques de la vallée de Bamiyan : ce lieu représente les évolutions artistiques et religieuses, qui ont été faites entre le 1er et le 13e siècle et il accueillait deux statuts géants de Bouddha, qui ont été détruites par les talibans en 2001. Ce site figure sur la liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO.
-    Le palais Darul Aman : il s’agit de l’ancienne résidence du roi d’Afghanistan. Bombardé durant la guerre, le bâtiment devrait être totalement rénové en 2019.
-    Balkh : il s’agit de l’une des plus vieilles villes du monde et elle compte de nombreuses ruines datant de la période hellénistique ainsi que des édifices bouddhistes. C’est aussi le lieu de naissance du poète Mevlana Rumi.
-    La citadelle d’Herat : construite par Shah Rukh en 1415 après l’invasion de la cité d’Herat par les mongols.
Culturel
-    Musée de Kaboul (Musée National d’Afghanistan)
-    Musée de la OMAR consacré aux mines : il présente 51 des 53 types de mines terrestres utilisés en Afghanistan. Il est sous la tutelle de l’Organisation pour le déminage et la réadaptation afghane (OMAR).
-    Musée : musée privé détenant une vaste collection d’antiquités afghanes
-    Le marché aux oiseaux de Ka Faroshi
Nature
- Parc national de Band-e-Amir
- Lac Qargha
- Vallée du Panjshir
- Noshaq: le plus haut sommet d’Afghanistan (7,492 m)
Religieux
-    La mosquée bleue (Mazar-e Sharif): elle contient le tombeau de Hazrat Ali, le cousin du Prophète Mahomet et le quatrième calife de l’Islam.
-    La mosquée du jeudi (Herat)
-    Le minaret de Djam : il est daté du 12e siècle et figure au patrimoine mondial de l’UNESCO.
-    Le sanctuaire Khwaja Abd Allah Ansari
-    La mosquée rouge (Kandahar)
Thermal
Il n'y a pas de tourisme thermal en Afghanistan.
Balnéaire
Il n'y a pas de tourisme balnéaire en Afghanistan.
Sports d'hiver
Etant donné que les paysages du pays sont très montagneux, il y a plusieurs domaines skiables et la plupart attendent des restaurations et des modernisations. Il y a plusieurs stations de sports d’hiver dans la province de Bamyan, où une compétition de ski se tient tous les ans.
Plein air
Les activités en extérieur, en-dehors des zones sécurisées (la station de ski de Bamyan, le parc national de Band-e-Amir, le lac de Qargha) sont déconseillées pour des raisons de sécurité. Les touristes peuvent également assister à des parties du jeu traditionnel bouzkachi, le sport national afghan.
Shopping
Alors que les marques internationales ne sont pas vraiment disponibles dans le pays, les touristes peuvent acheter des tapis, des objets artisanaux, des vêtements, des broderies et des pierres précieuses dans des boutiques d’artisanat. Il y a également des organisations non-gouvernementales et caritatives locales, telles que Zardozi, qui proposent à la vente des produits fabriqués par des entrepreneurs locaux.
Les organisations touristiques
Organisation afghane pour le tourisme

Return to top

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Une preuve de vaccination (Certificat international de vaccination ou de prophylaxie – CIVP), fournie quatre semaines à 12 mois avant le départ peut être exigée au moment du départ. L’incapacité à produire un tel document peut conduire à une vaccination sur le lieu de départ, le plus probable étant un vaccin oral contre la polio.
Les infrastructures médicales sont très limitées et des ravitaillements de fournitures médicales sont impossibles à trouver sur place.
Voyager pendant les mois les plus chauds peut provoquer des maladies diarrhéiques et d’autres infections gastro-intestinales, ainsi que la malaria.
La tuberculose respiratoire est répandue parmi la population afghane.
Une assurance médicale est essentielle.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Conseils aux voyageurs sur le site internet du FCO (bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth)
Informations sanitaires pour les voyageurs à destination de l'Afghanistan (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies)
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Consignes de sécurité du FCO (bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth) du Royaume-Uni
Conseils de voyage du Département d'Etat des Etats-Unis
Contacter votre Ambassade
Ambassade de France en Afghanistan
 

Les numéros d'urgence

Police 119
Ambulance 102
Incendie 119
Brigade générale de Kaboul 0786203500
 

Retour vers le haut

Décalage horaire et climat

Le décalage horaire
Il est %H:%M à Kaboul (GMT+4,5)
L'heure d'été
Aucune
 

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire

Le type de climat
La plus grande partie du territoire afghan a un climat montagnard subarctique, avec des hivers froids et secs, et des étés chauds et pluvieux. Le climat dans le sud du pays est aride et semi-aride. Le pays a quatre saisons différentes (hiver, printemps, été, automne). Les températures estivales peuvent s’élever à 50°C (122°F), en particulier dans le sud du pays, tandis que les températures hivernales peuvent descendre à -25°C (-13°F). Les paysages montagneux du pays sont sources de variations importantes de température entre les régions mais également entre le jour et la nuit. Les régions montagneuses du nord connaissent des chutes de neige considérables et certaines parties du pays restent isolées du reste du monde pendant plus de quatre mois. 
Pour plus d'informations
Informations sur la géographie et le climat (Comité Afghanistan Norvège)
 

Niveau moyen des températures et des précipitations

Climat

 

Return to top

Se restaurer

Les spécialités culinaires
Le secteur afghan de la restauration est devenu plus dynamique depuis la fin du régime des Talibans ; cependant, manger à l’extérieur reste peu répandu. Plusieurs restaurants, en particulier dans la capitale Kaboul, sont protégés par les Nations Unies et ainsi plus sûrs ; néanmoins, ils sont également plus chers que les restaurants traditionnels.

La cuisine afghane est un mélange de saveurs typiques du pays et des groupes ethniques présents dans le pays, notamment les Tadjiks, les Ouzbèkes et les Pashtouns. L’influence indienne est également relativement forte, comme en témoigne l’utilisation d’épices telles que la coriandre, le safran, le poivre noir et la cardamome.  Le Kabuli Palaw, une diversité de mets pilafs, qui est un plat composé de riz cuit à la vapeur, mélangé avec des raisins, des carottes et de la viande d’agneau, est la base de la cuisine afghane. Les autres spécialités sont le mantou (ravioles cuits à la vapeur), le chorwa (soupe) et le qorma (oignons fris avec différentes viandes, épices, fruits ou légumes).
Les boissons
La consommation d’alcool est proscrite pour les citoyens afghans. L’alcool peut uniquement être servi aux journalistes étrangers et aux touristes dans des magasins avec des autorisations spécifiques.
Les restrictions alimentaires
La viande de porc et l'alcool sont illégaux.

Return to top

Payer

La monnaie locale
Afghani d'Afghanistan
Son code Iso
AFN
Obtenir des devises locales
L’AIB (Banque internationale d'Afghanistan ou Afghanistan International Bank en anglais), la banque Alfalah et les distributeurs automatiques de billets de la banque Standard Chartered acceptent les cartes bancaires internationales et il est possible de retirer de l’argent, à la fois en devise locale et en dollars US. Il est conseillé d’avoir sur soi suffisamment d’argent liquide en dollars US.
Les moyens de paiements possibles
Même si les cartes de crédit existent en Afghanistan, la plupart des entreprises locales effectuent leurs transactions en liquide. Etant donné que le système bancaire est sous-développé, les entreprises locales dépendent du système informel hawala pour effectuer des paiements et transférer des fonds. L’argent est transféré par un réseau de courtiers sans aucun billet à ordre. Les chèques de la part des voyageurs sont loin d’être largement admis.

Return to top

Parler

La langue officielle
Le Dari (Perse afghan) et le Pashto.
Les autres langues parlées
Les langues türke (principalement l’ouzbèke et le turkmène), et 30 autres langues minoritaires qui comprennent en premier lieu le Balochi et le Pashai.
La langue des affaires
Anglais
Apprendre quelques mots
Vous pouvez visiter le site internet MyLanguages pour apprendre les rudiments de dari et de pashto : Introduction au Dari, Introduction au Pashto.
Les outils gratuits de traduction
Lexilogos : Une liste de dictionnaires Dari-Anglais
ThePashto : Dictionnaire Pashto-Anglais

Return to top

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

Plus d'informations sur la page "Travel in Afghanistan" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2022